BFM Auto

Election de la plus belle voiture de l'année: découvrez le Jaguar E-Pace

Nous passons en revue les candidats au titre de la plus belle voiture de l'année, avec les premiers votes ouverts jusqu'au 17 décembre à minuit. Aujourd'hui, découvrons le Jaguar E-Pace.

Seul représentant de l’automobile britannique pour l’élection de la "plus belle voiture de l’année", le Jaguar E-Pace est le second SUV de la marque au félin. Jaguar s’est en effet lancé sur ce créneau en 2016, avec le F-Pace.

Devant le succès de son grand SUV (100.000 exemplaires vendus en à peine un an), Jaguar a repris la recette et sorti l’E-Pace, la version compacte. Petit clin d’œil du constructeur britannique: dans le bas du parebrise, un dessin montre un petit jaguar qui suit un jaguar adulte. Comme une allégorie des F-Pace et E-Pace.

E-Pace
E-Pace © HDO

L’E-Pace reprend de nombreux éléments design du F-Pace, détails ramassés sur 4,40 mètres, la longueur du petit SUV Jaguar qui se veut rival du Range Rover Evoque ou le BMW X1 (entre autres). Calandre en nid d’abeille et phares à LED à l’avant, comme à l’arrière, becquet à la fin de la ligne de toit, jantes 21 pouces, l’E-Pace se donne de faux airs de SUV coupé. Ses formes arrondies lui donnent un look aux formes ramassées, parmi les plus agressives des six prétendantes à l’élection.

E-Pace
E-Pace © HDO

Cliquez ici pour voter pour votre véhicule favori.

Les votes sont ouverts jusqu'au 17 décembre. Pour vous encourager à participer, sachez qu'un tirage au sort sera organisé à l'issue des votes avec à la clé une voiture à gagner d'une valeur de 30.000 euros. Alors n'hésitez pas et à très bientôt pour découvrir en détail ces finalistes.

E-Pace
E-Pace © HDO
Des jaguars sont discrètement dessinés dans le bas du pare-brise, comme une filiation entre le F-Pace, le premier SUV de la marque, et le E-Pace, le SUV compact de la marque.
Des jaguars sont discrètement dessinés dans le bas du pare-brise, comme une filiation entre le F-Pace, le premier SUV de la marque, et le E-Pace, le SUV compact de la marque. © JB
Pauline Ducamp, avec Gaspard Deschanel et Julien Bonnet