BFM Auto

Déconfinement: peu de bouchons ce matin sur les routes françaises

En Ile-de-France notamment, le trafic est resté très faible ce matin.

En Ile-de-France notamment, le trafic est resté très faible ce matin. - Sytadin

Peu de bouchons en Ile-de-France comme dans la plupart des agglomérations ce lundi matin, les Français n’ont pas pris leur voiture pour ce premier jour du déconfinement.

Les Français n’ont pas repris leur voiture ce matin. Alors que certains craignaient l’engorgement, notamment en région parisienne pour éviter les transports en commun, le trafic est resté très calme en Ile-de-France, mais également dans une grande partie du pays ce 11 mai, première matinée du déconfinement.

Peu de bouchons en Ile-de-France

Le site Sytadin ne recensait ainsi que 44 kilomètres de bouchons dans toute l’Ile-de-France à 7h30 contre près de 225 kilomètres en temps normal. Au maximum ce matin en région parisienne, 50 kilomètres de bouchons ont été enregistrés, notamment aux entrées nord de la capitale, via l’autoroute A1, ou sur l’autoroute A86. Très loin donc des 350 kilomètres de bouchons en moyenne vers 9 heures en Ile-de-France. Les rares ralentissements ont souvent été la cause des intempéries en Ile-de-France la nuit dernière, comme le souligne BFM Paris.

Le début de la reprise

La situation est similaire dans les autres agglomérations françaises. Au nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), le site Infotrafic recense un arbre sur la chaussée, mais le trafic est globalement calme.

Si la date du 11 mai est hautement symbolique, elle ne marque cependant que le début du déconfinement. Ce lundi, les élèves n’ont pas rejoint les écoles, seuls les enseignants faisaient leur pré-rentrée. De nombreuses entreprises ont aussi privilégié cette semaine le télétravail pour une partie de leurs équipes. Si de nombreux professionnels, des artisans ont repris le travail ce lundi, les bars et restaurants par exemple n’ont dans leur grande majorité pas rouvert.

Pauline Ducamp