BFM Business

Confinement: cet assureur auto va reverser à ses clients l'argent économisé avec la baisse des accidents 

Les assureurs, avec la forte baisse des accidents sur la route due aux routes désertés, voient leurs dépenses également en nette diminution depuis le 17 mars.

Les assureurs, avec la forte baisse des accidents sur la route due aux routes désertés, voient leurs dépenses également en nette diminution depuis le 17 mars. - nFranck Fife-AFP

La Maif a estimé à 100 millions d'euros les économies réalisées en raison de la chute des accidents de la route depuis le début du confinement. L'assureur mutualiste se propose de les reverser à ces cotisants, soit un montant forfaitaire de 30 euros par contrat.

La chute de la circulation automobile dû au confinement généralisé instauré depuis le 17 mars n'a pas que des effets positifs sur la pollution atmosphérique. Les routes vidées de leurs voitures ne sont plus le théâtre des multiples accidents graves et moins graves qui émaillent chaque jour le quotidien des assureurs comme le reconnaît la Maif. 

Dans un email qu'il adresse à ses sociétaires ce jeudi, l'assureur mutualiste explique: 

"La période de confinement actuelle générant une baisse significative des accidents de la route, nous avons décidé de faire bénéficier l’ensemble de nos sociétaires détenteurs d’un contrat d’assurance automobile, des économies réalisées durant cette période de confinement".

100 millions d'euros économisés "à date"

"Le montant total que nous estimons à date s’élève à environ cent millions d’euros" ajoute la mutuelle, somme qu'elle se propose de restituer à ses assurés.

Cela représente 30 euros par véhicule assuré qui seront reversés à ses assurés. "Il s’agit d’un montant forfaitaire, le même pour tous, quel que soit le véhicule. La mesure sera rapidement mise en œuvre, dès que les outils permettant cette opération de grande ampleur seront opérationnels" précise la MAIF. L'assureur précise que 2,8 millions d'assurés sont concernés par cette initiative, vu la baisse de la sinistralité de leurs 3,6 millions de véhicules assurés à la MAIF.

Une autre option s'offre aussi aux sociétaires. Les bénéficiaires du reversement pourront aussi en faire don au profit des soignants (Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France) de la recherche, via l’Institut Pasteur, ou de l’action sociale, via le Secours Populaire, précise l'assureur dans le courriel adressé à ses sociétaires.

Frédéric Bergé