BFM Business

Mégane eVision: Renault prépare le renouveau électrique de sa compacte star

Le patron du groupe Renault, Luca de Meo, lors de l'événement e-Ways

Le patron du groupe Renault, Luca de Meo, lors de l'événement e-Ways - Pauline Ducamp

Renault vient de dévoiler le show-car Mégane eVision: de quoi anticiper la prochaine génération de ce modèle, avec un design plus proche d'un SUV coupé et une motorisation 100% électrique. Le début, en réalité, d'une nouvelle famille de véhicules.

Renault dévoile la Mégane du futur. Lors de son événement "e-Ways" consacré à son avenir électrique, la marque au losange a présenté ce jeudi son show-car Mégane eVision.

La Mégane de 2022?

De quoi se préparer à la cinquième génération d'un modèle lancé pour la première fois en 1995. La version actuelle lancée en 2016 devrait être renouvelée courant 2022.

Renault Mégane eVision
Renault Mégane eVision © Renault

Avec ce show-car, on découvre une Mégane prenant la forme d'un crossover, avec les caractéristiques de plusieurs dessins de carrosserie. Renault évoque ainsi des inspirations de SUV, de berline urbaine et de coupé. Il reprend également des élements design d'un autre prototype, Morphoz, un concept très futuriste capable de s'allonger de 40 centimètres dévoilé en début d'année.

Renault Mégane eVision
Renault Mégane eVision © Renault

Si elle prend de la hauteur, cette Mégane du futur est finalement plus courte que la génération actuelle d'une dizaine de centimètres en moins. A 4,21 mètres de longueur, elle se rapproche du Captur (4,22 mètres), le petit SUV star de Renault.

Une nouvelle base optimisée pour l'électrique

Le véhicule de série découlant du show-car Mégane eVision sera le premier modèle commercialisé sur une toute nouvelle plate-forme. Cette base technique, baptisée CMF-EV, a été codéveloppée avec Nissan et doit permettre de donner naissance à une nouvelle génération de véhicules.

Renault ne donne donc pas les performances de la Mégane eVision mais plutôt de l'ensemble des voitures qui pourront reposer sur cette nouvelle plate-forme: une puissance de 160 kW, environ 220 chevaux, et un couple de 300 Nm, de quoi réaliser un 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes.

Concernant l'autonomie, Renault ne donne pas vraiment de détails. Les véhicules pourront profiter d'une nouvelle batterie de 60 kWh avec une recharge jusqu’à 130 kW). De quoi "parcourir des distances type Paris-Lyon dans des temps comparables aux véhicules thermiques, pauses comprises", note le communiqué.

Renault Mégane eVision
Renault Mégane eVision © Renault

Le nouveau patron du groupe Renault, Luca de Meo, a ainsi annoncé "toute une famille de véhicules à venir", faisant référence à la première génération de la Mégane qui se déclinait alors en berline, en break ou encore en monospace, avec la Mégane Scénic, devenue depuis un modèle à part entière.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto