BFM Auto

Chez Peugeot, le best-seller se nomme la…405

Oubliez les SUV Peugeot 3008 et 5008. Oubliez même la citadine Citroën C3. La star des ventes chez Peugeot et dans le groupe PSA date de 1987. C’est la berline 405, encore produite sous licence... en Iran.

La deuxième voiture la plus vendue depuis le début de l'année par le groupe PSA est loin d'être une nouveauté. Ce best-seller date en effet de 1987, et se nomme… la 405. Selon des chiffres communiqués par le groupe français fin octobre, depuis le début de l'année dans le monde, 191.514 berlines 405 ont été vendues, soit plus que de Citroën C3 (181.000 unités), de Peugeot 3008 (152.000 unités) et même plus que toutes les ventes d'Opel réunies (165.084 voitures) depuis sa reprise par PSA cet été!

Success-story en Iran

Les raisons de ce succès sur le retour ne sont pas à chercher dans la passion pour les youngtimers, ces voitures de collection récentes, mais dans un pays: l'Iran. C'est le seul pays au monde où la 405 est encore produite et vendue neuve, et n'a finalement pratiquement pas cessé de l’être depuis trois décennies.

PSA avait stoppé la production de la 405 fin 2012, à la suite de son alliance avec General Motors, ainsi qu’aux relations internationales compliquées entre l’Iran et les Etats-Unis. "Depuis le 21 juin 2016, la production sous licence Peugeot a repris", explique une porte-parole de Peugeot. "La 405 est aujourd’hui en grande partie intégrée localement en Iran, et quelques pièces très spécifiques sont encore fournies par Peugeot."

Avec 30 ans de carrière, la Peugeot 405 reste donc comme l'un des succès importants de l'automobile française. Entre 1987 et 1997, 4,6 millions d’exemplaires, en version berline et break, ont été écoulés, auxquels s’ajoutent jusqu’en 2013, plusieurs centaines de milliers de 405 produites en Iran. La reprise des relations en 2016 a permis une reprise réelle de la production de la berline. 4,987 millions de 405 ont ainsi été produites depuis 1987.

La 405 dans sa version T16, datée de 1994. Une version Mi16 date elle de 1987, avec sous le capot 160 chevaux.
La 405 dans sa version T16, datée de 1994. Une version Mi16 date elle de 1987, avec sous le capot 160 chevaux. © Peugeot

Une discrète trentenaire...

Malgré tous les espoirs placés en elle, Peugeot n'espérait certainement pas un tel succès lors de son lancement. En juin 1987, la 405 remplace la 305, et doit contribuer à redresser les ventes de Peugeot, sauvé par la petite 205 quelques années auparavant.

"La 405 vient pérenniser la gamme, notamment au niveau du design, où Peugeot souhaite des lignes plus fluides, plus modernes. Aujourd’hui, ces lignes ne sont pas démodées", rappelle Vincent Douché, porte-parole du Club Peugeot 405, qui possède 2 exemplaires de la berline.

Le design de la 405 ne laisse en effet pas indifférent. C'est l’Italien Pininfarina qui s'est chargé de l'extérieur, Paul Bracq a lui dessiné l'habitacle. Ces deux génies du coup de crayon ont permis à Peugeot de s'offrir le titre de "Voiture de l’année en 1988". 1988 est aussi l’année où la 405 débute sa carrière aux États-Unis. Elle sera ainsi l’une des dernières voitures dotées d’un Lion, malheureusement sans grand succès.

"C’est une voiture assez populaire, avec une gamme assez large. Un Peugeot 3008 n'a aujourd’hui que 4 finitions, une 405 en avait 6, très polyvalentes", poursuit Vincent Douché. "Elle a surtout plutôt bien vieilli par rapport à ses concurrentes comme les Citroën BX ou la Renault 21".

... Future voiture de collection

Dans les années 80, la 405 affronte aussi des modèles stylistiquement très évolués, comme l’Alfa Romeo 156, ou des Allemandes comme l’Audi 80 ou la Mercedes 190. Aujourd’hui, à côté de sa carrière de best-seller en Iran, la berline Peugeot représente un bon potentiel en collection.

"Il faut choisir une version sportive, une 405 Mi 16", conseille Pierre Novikoff, directeur adjoint d’Artcurial Motors. "Elle n’atteindra pas les niveaux de prix de la 504, que tout le monde recherche actuellement, mais c’est un bon investissement. Il faut trouver une première main faiblement kilométrée."

Rivale de la Renault 21 Turbo, la Peugeot 405 Mi 16 affiche 160 chevaux, avec un moteur venu de la 205 GTI, pour à peine 1,15 tonne. De quoi assurer des sensations de conduite plaisante à un tarif qui reste raisonnable (souvent sous les 5.000 euros).

Pauline Ducamp