BFM Business

Carburant: quelle économie après l’annulation de la hausse des taxes?

Les taxes sur le carburant n’augmenteront finalement pas au 1er janvier car l’Elysée a finalement choisi de "supprimer" la taxe carbone pour 2019.

Les taxes sur le carburant n’augmenteront finalement pas au 1er janvier car l’Elysée a finalement choisi de "supprimer" la taxe carbone pour 2019. - GUILLAUME SOUVANT / AFP

L’Elysée a annulé ce mercredi la hausse prévue au 1er janvier sur les carburants. Quelle économie vont ainsi réaliser les petits comme les gros rouleurs en 2019?

Les taxes sur le carburant n’augmenteront finalement pas au 1er janvier. Après l’annonce ce mardi d’un moratoire de six mois, l’Elysée a finalement choisi de "supprimer" la taxe carbone pour 2019. La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE) n’augmentera donc pas de 6,5 centimes d’euro sur le gazole, ni de 2,9 centimes sur l’essence comme initialement. Si les prix des carburants sont soumis à bien d’autres facteurs, notamment géopolitiques, la suppression de la taxe représentera une économie assurée pour les automobilistes l’année prochaine.

Moins de 30 euros d’économie pour les petits rouleurs

Nous sommes repartis des voitures témoins du dernier budget de l’automobiliste, publié en mars par l’Automobile Club Association (ACA). Bien entendu, ces chiffres sont une moyenne. L’Insee rappelait ainsi que les Français parcourent 25,4 kilomètres par jour, soit un peu plus de 9200 kilomètres s’ils roulent tous les jours.

Le budget de l’automobiliste donne ainsi l’exemple d’une Renault Clio Tce 90 essence, dont le propriétaire parcourt 8638 kilomètres par an. Comme elle consomme 7,6 litres aux 100 kilomètres, l’automobiliste doit acheter 656 litres sur l’année. Avec l’annulation de la hausse de 2,9 centimes d’euro, notre propriétaire de Clio économisera 19,03 euros sur ses pleins en 2019. S’il avait une Renault Clio dCi 90 diesel (4,9 litres aux 100), pour le même kilométrage annuel, il économiserait 27,5 euros.

Environ 100 euros d'économie pour les gros rouleurs

Ceux qui roulent plus, et ont donc souvent un modèle diesel, vont eux économiser un peu plus. L’ACA prenait ainsi l’exemple d’un propriétaire de Peugeot 308 1.6 BlueHDi diesel, pour 16.132 kilomètres parcourus à l’année. Comme elle consomme 5,2 litres aux 100 kilomètres, l’économie se montre à 54,5 euros (soit 838 litres de carburant consommés, multipliés par 0.065 euro de hausse). A 30.000 kilomètres par an, soit 1560 litres de gazole consommés, l’économie atteint 101,5 euros.

Les économies grâce à l’annulation de la taxe pourraient cependant ne pas compenser une éventuelle nouvelle flambée des prix à la pompe. Ce jeudi, l’OPEP et la Russie se réunissent, avec la crainte d’une remontée des cours du baril.

"Ces pays pourraient couper leur production. Si cela se confirme, les prix augmenteront, nous confie Francis Duseux, président de l’Union Française de l’Industrie Pétrolière (UFIP). Cependant, depuis plusieurs semaines, les prix du barils avaient baissé, revenant autour des 60 dollars, ce qui a représenté une baisse de 12 centimes en moyenne sur l’essence, 10 centimes sur le gazole".

>>> Retrouvez ici en direct toutes les informations sur le mouvement des gilets jaunes

Pauline Ducamp