BFM Auto

Canada: elle veut dénoncer une infraction et reçoit une grosse amende

Une automobiliste a été sanctionnée pour ses propres erreurs au volant, après avoir appelé la police pour dénoncer l'infraction d'un autre automobiliste.

Une automobiliste a été sanctionnée pour ses propres erreurs au volant, après avoir appelé la police pour dénoncer l'infraction d'un autre automobiliste. - Michael - Flickr

Une automobiliste a appelé la police pour une auto-école trop lente. Ce sont finalement ses erreurs au volant qui ont été sanctionnées.

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. En Colombie-Britannique (Canada), une automobiliste a écopé de presque 500 dollars canadiens d’amende, après avoir dénoncé les infractions d’un autre conducteur. En juillet dernier, une automobiliste contacte en effet la police de Whistler pour signaler une auto-école qui roule beaucoup trop lentement, sous la limite autorisée, rapporte le quotidien La Presse. Mais les images de caméras de surveillance installées en bord de route et épluchées par la police ne donnent pas tout à fait la même version.

Ces videos montrent ainsi la conductrice en train de commettre plusieurs infractions: prendre des photos avec son téléphone, alors qu’elle était au volant, et franchir une ligne blanche. Le moniteur d’auto-école a lui expliqué aux policiers que son véhicule roulait doucement pour apprendre la notion de distance de sécurité à son élève, et faire ralentir la conductrice derrière lui. Celle qui l’a dénoncée à la police. Les forces de l’ordre ont finalement sanctionné le comportement de cette dernière: elle a écopé de 477 dollars d’amende (un peu moins de 300 euros).

Pauline Ducamp