BFM Auto

Bientôt des radars pour protéger les passages piétons

Un nouveau radar flashera désormais les véhicules qui ne cèdent pas le passage aux piétons sur les passages cloutés.

Un nouveau radar flashera désormais les véhicules qui ne cèdent pas le passage aux piétons sur les passages cloutés. - Tiziana Fabi - AFP

Le magazine AutoPlus révèle qu’un radar d'un nouveau genre sera bientôt testé dans le Pas-de-Calais. Il sanctionnera les automobilistes qui ne cèdent pas la priorité aux piétons sur les passages protégés d’un retrait de 4 points sur le permis et de 135 euros d’amende.

Après les radars de feux rouge ou les radars de stop, un nouveau type de radar entrera bientôt en phase de test à Calais, révèle ce jeudi le magazine spécialisé AutoPlus: un radar de passage piéton. Le principe est très simple: installé juste avant un passage clouté, il flashe les véhicules qui ne cèdent pas le passage aux usagers qui veulent traverser la route.

Un mât télescopique supporte deux caméras, qui surveillent chacune une moitié du passage piéton, le tout étant alimenté par des batteries. Quand un piéton s’engage sur la chaussée et qu’une voiture s’approche du passage piéton, l’algorithme des caméras "perçoit un potentiel risque", écrit François Tarrain dans AutoPlus. Un radar scanne alors l’immatriculation du véhicule, et un dispositif 3G/4G envoie les images à un serveur central.

Ce sera ensuite à un agent d'analyser les images, pour déterminer si le véhicule a coupé ou non le passage devant le piéton, sans s’arrêter pour le laisser traverser. Friser les moustaches d’un piéton engagé sur un passage peut être sanctionné d’un retrait de 4 points et de 135 euros d’amende.

Pauline Ducamp