BFM Business

Aston Martin cède aux charmes du break de chasse

Aston Martin complète sa gamme de modèles inédits, conçus avec le carrossier italien Zagato. Sont désormais proposés un roadster et un break de chasse biplace (ici, camouflé sous une bâche).

Aston Martin complète sa gamme de modèles inédits, conçus avec le carrossier italien Zagato. Sont désormais proposés un roadster et un break de chasse biplace (ici, camouflé sous une bâche). - Aston Martin

Le constructeur britannique s’est de nouveau associé au carrossier italien pour proposer deux nouveaux modèles, un roadster et un break de chasse… à deux places.

Zagato, ce nom chantant évoque un design sportif et élégant. Après un coupé et un cabriolet, Aston Martin s’associe de nouveau au carrossier italien pour deux nouveaux modèles, cette fois un roadster et un break de chasse.

Avec désormais 4 modèles, les Zagato incarnent une mini-gamme aux couleurs rouges dans la famille Aston Martin. Mini car en prenant les quatre modèles, seuls 325 exemplaires Zagato seront au total produits. Attention, exclusivité et prix élevé sont donc au menu.

Le Speedster se veut le modèle le plus exclusif de la gamme, avec seulement 28 exemplaires produits, et bien entendu tous vendus, si l'on en croit Aston Martin.
Le Speedster se veut le modèle le plus exclusif de la gamme, avec seulement 28 exemplaires produits, et bien entendu tous vendus, si l'on en croit Aston Martin. © Aston Martin

Le Speedster, le plus exclusif

L’Aston Martin Vanquish Zagato Speedster (voir photo ci-dessus) ne sera ainsi produit qu’à 28 exemplaires. Tous auraient déjà été vendus selon le constructeur britannique, avec de premières livraisons annoncées pour 2018. Aston Martin décrit le roadster comme "un design sans compromis ni toit, qui exprime l’excitation brute d’une voiture de sport à ultra-haute performance".

Le double-bossage, la marque de fabrique de Zagato.
Le double-bossage, la marque de fabrique de Zagato. © Aston Martin

Cette dimension "haute-performance" se trouve surtout dans la base technique du roadster, basé (comme les autres modèles de la gamme Zagato) sur la Vanquish S, la plus puissante déclinaison du grand coupé.

Sous le capot, le V12 5,9 litres passe ainsi des 576 chevaux de la Vanquish "classique" à 600 chevaux, associé à une boite Touchtronic transmission et à une suspension adaptative. La patte Zagato se retrouve dans le double bossage derrière les sièges, qui donne un air de fusée au roadster. Les feux arrière complètent cette touche galactique.

Le Shooting Brake, le modèle le plus surprenant

Le coup de crayon italien se reconnait au premier coup d’œil sur le break, peut-être le modèle le plus spectaculaire de cette famille. Il n’a d’ailleurs de break que le nom car c’est une stricte deux-places, comme souvent sur ce type de carrosserie. Reprenant aussi le design double bossage de Zagato, ce break de chasse se base également le moteur de la Vanquish S, comme le reste de la gamme. En fait, il faut ici plus parler d’une GT à propulsion, très pratique grâce à son large coffre. Aston Martin promet également un set de bagages dédiées. Et surtout, le break est le seul exemplaire encore disponible à la commande.

Presque un demi-siècle d'histoire commune

La collaboration entre Aston Martin et Zagato n’est pas récente. Elle débute en effet en 1960 avec la DB4 GT Zagato, l’italien a alors repris la carrosserie du coupé afin de l’alléger. Créé en 1919, le carrossier s’est illustré en travaillant sur les modèles sportifs d’Alfa Romeo dans les années 30, puis dans les années 50 encore sur des Alfa, ainsi qu’avec des collaborations avec Lancia, Maserati ou encore Fiat. Aston Martin V8 au milieu des années 80, DB7 Zagato au début des années 2000, avec la nouvelle famille Aston Martin Zagato, ce sont au total une dizaine de modèles qui sont nés de la collaboration italo-anglaise. "Je suis fier de perpétuer l’histoire lancée par mon grand-père", explique ainsi Andrea Zagato dans le communiqué de lancement des deux nouvelles Aston Martin.

Au total, seuls 325 exemplaires Aston Martin Zagato sont prévus. Seul le break est a priori encore disponible à la commande.
Au total, seuls 325 exemplaires Aston Martin Zagato sont prévus. Seul le break est a priori encore disponible à la commande. © Aston Martin
Pauline Ducamp, avec Top Gear