BFM Business

A Paris, 51% des Français se sont déjà sentis en danger à cause des trottinettes électriques

Les victimes des accidents de trottinettes veulent se fédérer.

Les victimes des accidents de trottinettes veulent se fédérer. - AFP

8 Français sur 10 pensent par ailleurs qu'il est nécessaire de mettre en place une réglementation plus stricte pour encadrer l'usage des trottinettes.

Depuis leur déploiement dans plusieurs villes, les trottinettes électriques ne cessent de provoquer des polémiques. Elles sont tantôt décriées pour leur dangerosité, tantôt saluées comme nouveau mode de déplacement "doux". 

En un an, sur les 29% des Français qui affirment avoir déjà essayé une trottinette électrique, selon une étude réalisée par Cosmo Connected, startup spécialisée dans les produits de sécurité connectée, un quart déclare avoir déjà eu un accident. 

Alors que les accidents impliquant des trottinettes se sont multipliés ces derniers mois, 51% des Français, piétons et utilisateurs, affirment s'être déjà sentis en danger à cause des trottinettes électriques en Ile-de-France. Ce chiffre tombe à 39% à l'échelle nationale. 

78% des Français estiment par ailleurs que les trottinettes électriques ne sont pas assez visibles auprès des automobilistes. 

8 Français sur 10 pour une réglementation plus stricte

La mairie de Paris est entrée en guerre ces derniers mois contre les comportements dangereux à trottinettes électriques. Mi-mai, les différents opérateurs déployés dans la capitale ont ainsi signé une charte de bonne conduite. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a ensuite annoncé une nouvelle série de mesures début juin, obligeant notamment les opérateurs de trottinettes électriques à brider leurs véhicules à 20km/h et à 8km/h dans les zones piétonnes. 

8 Français sur 10 pensent en effet qu'il est nécessaire de mettre en place une réglementation plus stricte pour encadrer l'usage des trottinettes selon l'étude. 

Étude menée par YouGov, auprès de 2001 personnes représentatives de la population nationale française âgée entre 18 et 34 ans, du 06 au 10 juin 2019.

Cyrielle Cabot