BFM Auto

25e Tour Auto: notre journaliste au volant d'une Alpine de légende

Thomas de Seaulieu et Cédric Faiche s'aligneront au volant d'une Alpine A110 le 18 avril sur la ligne de départ du 25ème Tour Auto, pour nous faire vivre de l'intérieur l'une des courses phare des propriétaires de voitures anciennes.

Thomas de Seaulieu et Cédric Faiche s'aligneront au volant d'une Alpine A110 le 18 avril sur la ligne de départ du 25ème Tour Auto, pour nous faire vivre de l'intérieur l'une des courses phare des propriétaires de voitures anciennes. - Thomas de Seaulieu

Le 19 avril à l'aube, le 25ème Tour Auto s’élancera pour six jours de course jusqu'à la Méditerranée. Le journaliste auto de BFMTV Cédric Faiche s’alignera au départ avec une Alpine A110 pour nous faire vivre de l’intérieur l’une des courses d’anciennes les plus prisées de l’année. Il nous présente sa monture jusque Cannes.

Quelle voiture choisir pour participer à son premier Tour Auto...? Sachant que seules sont éligibles les voitures engagées dans l'épreuve entre 1951 et 1973. Le choix de l'Alpine A110 était évident. Cette année est celle d'Alpine avec la marque relancée en février, au pied du col du Turini, et la présentation à la fin de cette année de la voiture qui succédera à la berlinette, plus de vingt ans après la mise en sommeil de la marque. C'est donc à bord d'une Alpine A110 de 1968 que je vais courir mon premier Tour auto, une édition un peu spéciale puisque c'est la 25ème.

C'est cette Alpine A110 qu'a choisi Cédric Faiche pour son premier Tour Auto, une traversée de la France qu'il nous fera vivre dès le 19 avril.
C'est cette Alpine A110 qu'a choisi Cédric Faiche pour son premier Tour Auto, une traversée de la France qu'il nous fera vivre dès le 19 avril. © Cédric Faiche

Ma voiture a eu des pilotes expérimentés comme Alain Serpaggi et son copilote Jean-Pierre Prévost. Ils ont d'ailleurs plusieurs Tour Auto au compteur, en catégorie Compétition. Hors de question pour moi d'essayer d'égaler leurs performances. D'autant que je participe dans la catégorie "Régularité". Cela signifie que l'objectif n'est pas d'arriver le premier mais de suivre le road book en respectant une allure imposée pour arriver ni trop en retard, ni trop en avance sur le temps idéal. Cela promet de belles prises de tête avec mon co-pilote et photographe Thomas de Saulieu!

L'Alpine A110 de Cédric date de 1968, d'origine, soit délicieuse et capricieuse à souhait.
L'Alpine A110 de Cédric date de 1968, d'origine, soit délicieuse et capricieuse à souhait. © Cédric Faiche

Départ mardi 19 avril dès 6 heures du matin

Objectif 1: prendre du plaisir en conduisant une voiture légendaire sur les plus belles routes et les plus beaux circuits de France. Et vous en faire profiter à travers mes vidéos et photos postées sur topgear.com et les réseaux sociaux.

Objectif 2: arriver à Cannes dimanche avec une voiture intacte. Car l'air de rien, la voiture a presque 50 ans et va devoir avaler 2000 km, parfois à un rythme soutenu. Sans compter qu'elle ne possède évidemment aucune assistance à la conduite: freins et direction non assistés, pas d'ABS ni de contrôle de motricité. Quant au moteur de 120 chevaux environ, il sera largement suffisant pour les 600kg de la berlinette 1300 mais il sera aussi très présent phoniquement dans l'habitacle. Enfin, je dois vous avouer que j'ai acheté un tapis de yoga en mousse... Pas pour la méditation, mais pour ajouter un peu de confort aux sièges très légers posés au ras du sol.

Et puis objectif 3 : ne pas arriver dans les derniers parce que quand même, on a sa fierté! Les 240 équipages commenceront à quitter le Grand Palais mardi matin dès 6h.

Le lever de soleil avec ces centaines de voitures de collection, parfois rarissimes, est un grand moment qui attire beaucoup d'amateurs sur le bord des routes. Le vrai départ sera donné au château de Courances (Essonne), direction Beaune en Bourgogne avec une épreuve au passage sur le circuit de Dijon-Prenois. En moyenne, nous parcourrons 300km par jour. Arrivée à Cannes dimanche après une spéciale de nuit dans les virages de l'arrière-pays. Tiens, faudra penser à vérifier comment ça éclaire, des phares d'A110...

La voiture a presque 50 ans mais en 2016, le logo n'a jamais paru aussi actuel.
La voiture a presque 50 ans mais en 2016, le logo n'a jamais paru aussi actuel. © Cédric Faiche
Cédric Faiche