BFM Business

Les consommateurs chinois à la rescousse de Huawei

-

- - AFP

Malgré de très sévères sanctions infligées par les Etats-Unis, Huawei peut compter sur le soutien des consommateurs chinois.

Alors que le bras de fer commercial entre les Etats-Unis et la Chine se prolonge depuis plusieurs mois, et que Huawei fait face à de sévères sanctions économiques, les consommateurs chinois pourraient bien faire office de filet de sécurité en privilégiant les produits nationaux.

D'après une enquête menée par le cabinet de conseil Brunswick, et publiée fin juin, 56% des Chinois interrogés auraient évité d'acheter un produit d'origine américaine pour soutenir leur pays. En parallèle, ils sont 68% à déclarer avoir une image dégradée des sociétés américaines, en raison de la guerre commerciale.

Cette fibre patriotique pourrait fournir un élément d'explication aux très bons résultats de Huawei, dévoilés fin juillet. Les ventes du géant des télécoms ont augmenté de 31% sur le territoire chinois, sans que l'entreprise appelle explicitement ses clients à le soutenir et sans qu'aucun appel au boycott, une méthode très prisée en Chine, soit lancé. Pour rappel, fin 2018, et pour soutenir Huawei, plusieurs entreprises chinoises avaient incité leurs salariés à ne plus utiliser ni acheter d'iPhone.

37,3 millions de smartphones

La marque a écoulé au premier semestre 37,3 millions de smartphones dans le pays, où il occupe désormais de loin la première place, avec 38% de part de marché, selon le cabinet Canalys. D'après un classement publié en mai par le cabinet IDC, Huawei avait conservé au premier trimestre son deuxième rang mondial, devant l'américain Apple mais toujours bien derrière Samsung.

"Nous nous battons pour notre survie", avait néanmoins admis le président du groupe, Liang Hua. Les sanctions imposées par l'administration Trump visent à empêcher les sociétés américaines de commercer avec une liste noire de sociétés chinoises, dont Huawei. Google a été l'une des premières entreprises américaines à annoncer la rupture de ses liens commerciaux avec le géant chinois. En réponse, Huawei avait indiqué que Google pourrait avoir à se passer de près de 800 millions d'utilisateurs d'Android.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech