BFM Business

Huawei va déployer la 5G en Egypte pour la CAN 2019

Le Samsung Galaxy S10 5G

Le Samsung Galaxy S10 5G - BFMTV.COM

Alors que des tests sont menés aux Etats-Unis et en Asie, l’Egypte sera le premier pays africain à profiter de la 5G.

Comme en Corée du Sud, où Samsung commercialise un smartphone 5G fonctionnant dans certaines zones, l’Egypte aura bientôt droit à sa connexion de nouvelle génération. Le géant chinois des technologies Huawei annonce le déploiement de la 5G pour la première fois en Egypte lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019), qui aura lieu dans le pays cet été, a annoncé dimanche le ministre des Télécoms égyptien.

Huawei toujours suspect

"Huawei va mettre en oeuvre les premières expériences de la 5G au stade du Caire lors des matchs de la CAN", a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat, dans un communiqué du gouvernement. "L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G", a-t-il ajouté. Pour l’heure, il s’agit donc d’un déploiement à une échelle réduite.

Plusieurs pays mènent une campagne intense à travers le monde contre le fabricant chinois, évoquant des risques d'accès par les services de renseignement de Pékin aux communications 5G, la nouvelle génération ultrarapide de l'internet mobile. Huawei nie ces accusations en bloc. En France, le débat n’est pas tranché. En février dernier, le Sénat rejetait un amendement visant à mieux contrôler le déploiement d’infrastructures 5G fournies par Huawei.

Dans l’Hexagone, où des tests sont également prévus en 2019 par les opérateurs, il faudra encore attendre plusieurs années avant de profiter de telles connexions à grande échelle. D’après l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), les grandes villes françaises ne devraient pas être couvertes par la 5G avant 2025.

Raphael Grably avec AFP