BFM Business

La Corée du Sud inaugure la 5G en première mondiale et sans Huawei

-

- - JUNG Yeon-Je / AFP

La Corée du Sud a lancé la première couverture 5G nationale avec deux jours d'avance, activation précipitée destinée à lui assurer une première mondiale.

Première mondiale: la Corée du Sud est dès aujourd'hui le premier pays au monde à déployer un réseau 5G et fournir les appareils numériques compatibles. Cette technologie devait être mise en place vendredi, mais elle a été rendue accessible dès mercredi, soit deux jours avant la date officielle annoncée par les trois opérateurs télécoms KT, SK Telecom et LG UPlus. L'accès n'a pas été général. SK Telecom a activé la 5G pour six stars coréennes qui ont fait le buzz en direct dans les média et les réseaux sociaux. 

Avec cette nouvelle technologie, le débit internet est 20 fois supérieur à la 4G. Elle permet de télécharger un film en moins d'une seconde et de connecter jusqu'à un million d'appareils simultanément sur un kilomètre carré, promettent les opérateurs coréen.

Un partenariat Ericsson et Intel

Cette performance envoie un message. Huawei n'est pas incontournable dans les réseaux de 5e génération. Car si les opérateurs coréens ont fait savoir qu'ils ne s'interdiraient pas de travailler avec le groupe chinois, ils s'appuient sur la technologie d'Ericsson. Le groupe européen a démarré les tests il y a un an en partenariat avec l'américain Intel.

Le réseau sera ouvert au public dès vendredi. Il sera accessible avec Samsung qui le même jour lancera les ventes de la version 5G du Galaxy S10, soit deux semaines avant celui de LG. Quant au Mate X de Huawei, il a été annoncé pour le printemps.

Pascal Samama