BFM Business

Elections européennes: les tweets sponsorisés du gouvernement finalement autorisés

-

- - -

Après avoir refusé la campagne d’incitation au vote du gouvernement, Twitter fait machine arrière. Le réseau social évoquait jusque là la loi "anti-fake news" pour refuser toute campagne à caractère politique.

Sur Twitter, la campagne sponsorisée “#Ouijevote” aura bien lieu. Le 2 avril dernier, l’AFP rapportait que l’entreprise avait refusé la demande du gouvernement, qui souhaitait diffuser des messages destinés à inciter les internautes à voter lors des élections européennes, organisées le 26 mai prochain. Ce 4 avril, Twitter France annonce avoir changé d’avis, autorisant certaines campagnes à visée politique, dès lors qu’elles ne prennent pas parti pour un candidat.

"Suite à loi (sic) "Manipulation de l'information", nous avons décidé d'interdire toute publicité ciblée en France dont les campagnes appelant à aller voter. Après de nombreux échanges, nous avons décidé d'autoriser désormais les publicités encourageant la participation électorale" explique le réseau social.

Une transparence accrue

La loi "relative à la manipulation de l'information" dite "loi anti-fake news"”, promulguée en décembre 2018, impose aux plateformes en ligne de publier des informations concernant les campagnes sponsorisées et dont l’information se rattache "à un débat d'intérêt général". Parmi ces informations, l’identité de la personne morale ou physique qui rémunère la plateforme pour de tels contenus, mais également le montant des sommes perçues au-delà d’un certain seuil.

Ne souhaitant pas modifier sa plateforme pour fournir les informations requises par la loi, Twitter France avait décidé de refuser toute campagne politique. En acceptant certains contenus liés au scrutin européen, le réseau social devra donc mettre les informations évoquées plus haut à disposition du grand public. Il lui reste cependant un peu de temps: comme le rappellent nos confrères de Next INpact, les décrets d’application de la loi "anti-fake news" n’ont à ce jour pas été publiés au Journal officiel.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech