BFM Business

Confinement: YouPorn et Pornhub baissent la qualité de leurs vidéos pour ne pas saturer Internet

La France est le cinquième marché au monde en termes d'audience pour Pornhub.

La France est le cinquième marché au monde en termes d'audience pour Pornhub. - AFP

Les sites pornographiques ont répondu à l'appel du gouvernement, qui demandait un effort de la part de "tous les gros consommateurs de bande passante", pour ne pas empiéter sur la télémédecine ou le télétravail.

Les deux sites pornographiques nord-américains les plus connus contribuent à leur tour à l'effort collectif pour ne pas saturer Internet, en cette période de confinement. Pornhub et Youporn ont annoncé ce 26 mars avoir pris la décision de diffuser par défaut leurs vidéos en version standard, soit en 480p, et pour les visiteurs se connectant depuis une adresse IP française.

"Nous comprenons la situation et nous nous conformons à la demande du gouvernement français de réduire la qualité du streaming sur nos vidéos", a ainsi expliqué Corey Price, vice-président de Pornhub.

"Nous avons entendu la demande de la France et sommes heureux d'annoncer que notre plateforme est désormais conforme", a simplement complété Charlie Hughes, vice-président de YouPorn, dans un communiqué de presse co-signé par les deux plateformes. En l'occurrence, si ces annonces s'appliquent déjà pour Pornhub, tel n'est pas le cas sur le site concurrent, qui présente encore des vidéos en 1080p par défaut. La France représente pourtant le deuxième marché de YouPorn en termes d'audience.

50% d'audience en plus

Ces légers changements dans la qualité des vidéos constituent une réponse à une demande du gouvernement français. Ce vendredi, sur France Info, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, Cédric O, a indiqué que la consommation de sites pornographiques avait "augmenté de 50%" depuis le début du confinement, soit le 16 mars.

"Les gens font ce qu'ils veulent, ce n'est pas mon affaire", avait-il alors avancé. "Ce que je souhaite, c'est que tout le monde puisse se connecter, sans que ça empêche la télémédecine, le télétravail ou les cours à distance des enfants."

Les deux sites pornographiques suivent ainsi les pas de YouTube, qui a fixé la qualité par défaut de ses vidéos à 480p pour trente jours, mais aussi de Netflix, qui a annoncé avoir réduit ses débits en Europe, alors même que le service de streaming représente à lui seul un quart de la bande passante en France. A la demande du gouvernement, et toujours pour éviter de saturer Internet, Disney+ a pour sa part reporté son lancement en France. Ce dernier devrait avoir lieu le 7 avril.