BFM Business

"Tous Anti-Covid": ce qui va changer par rapport à StopCovid

L'application StopCovid

L'application StopCovid - AFP

Le 22 octobre, le gouvernement mettra en ligne une nouvelle application de traçage numérique, baptisée “Tous Anti-Covid”. Elle succèdera à StopCovid, avec plusieurs nouvelles fonctions.

Emmanuel Macron l’admettait lui-même ce 14 octobre: l’application StopCovid n’a pas donné satisfaction. Un constat partagé par Olivier Véran, ministre de la Santé, quelques jours plus tôt, et par Jean Castex, qui n’avait pas pris le soin de l’installer sur son propre mobile.

Le 22 octobre, le gouvernement proposera donc une nouvelle solution, baptisée “Tous Anti-Covid”. Dans les faits, il s’agira d’une simple mise à jour de StopCovid, qui fonctionnera donc sur la même base technique. Les quelque 2,5 millions d’utilisateurs qui l’ont déjà téléchargée en profiteront automatiquement.

Un traçace plus manuel

Afin de stimuler l’appétit des Français pour cet outil numérique, l'exécutif entend le rendre plus interactif. Pour cela, “Tous Anti-Covid” proposera une “météo” du coronavirus.

L’utilisateur sera ainsi appelé à renseigner sa ville ou sa région afin d’accéder à un suivi plus précis de l’épidémie autour de lui. Ces données devraient être renseignées manuellement, dans la mesure où le gouvernement se refuse à doter son application d’une fonction de géolocalisation, afin d’éviter toute polémique sur la vie privée.

L’application “Tous Anti-Covid” devrait par ailleurs s’inspirer de son équivalent britannique, qui permet d’effectuer un nouveau type de traçage, cette fois sans utiliser le Bluetooth et sans dépendre d’aléas technique.

Les utilisateurs seront invités à scanner un QR code à l’entrée d’un restaurant ou de tout autre établissement recevant du public, afin que son heure de visite soit enregistrée par les systèmes. Si un autre client ayant fréquenté ce même établissement au même moment se déclare positif, une notification apparaîtra alors sur leur smartphone. Un processus qui a vocation à compléter ou remplacer les carnets de rappel placés à l’entrée des restaurants.

Activation manuelle

Enfin, “Tous Anti-Covid” verra son fonctionnement modifié, afin de répondre aux utilisateurs se plaignant d’une consommation trop intensive de la batterie de leur smartphone. Comme l’a précisé Emmanuel Macron, il leur sera demandé d’activer manuellement l’application avant de se rendre au restaurant, au travail, ou avant toute situation à risque.

Le président de la République a admis la popularité bien plus importante des applications de traçage numérique allemande et britannique, qui devraient franchir la barre des 20 millions d’utilisateurs. Malgré ce succès, des difficultés techniques et organisationnelles en font une arme dont l’efficacité contre l’épidémie de coronavirus semble toujours bien délicate à démontrer.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech