Tech&Co
Tests

J'achète, j'achète pas? Google Pixel Watch, un vrai potentiel mais peut mieux faire

Avec la Pixel Watch, Google propose un modèle pratique et sans fioritures miné par certaines lacunes qui l'empêchent de prétendre à la catégorie des montres connectées incontournables.

Avec la Pixel Watch, Google prend le train en marche. Lancée en même temps que les smartphones Pixel 7 et Pixel 7 Pro, il s'agit de la première montre connectée conçue par l'entreprise américaine alors que de nombreux acteurs, de Samsung à Xiaomi en passant par Huawei et surtout Apple, proposent, depuis plusieurs années déjà, de nombreuses références dans ce segment de produit.

Une accélération dans un projet de longue date qui doit beaucoup au rachat de Fitbit par Google en 2020. L'acquisition de cette entreprise spécialisée dans les objets connectés de sport et de fitness a permis au géant de la tech d'assimiler leur technologie de suivi d'activités physiques et d'en intégrer certaines fonctionnalités dans la Pixel Watch.

Ses atouts

Un design accrocheur

La Pixel Watch, compatible uniquement avec les smartphones Android, séduit d'emblée par le charme discret de ses lignes. Minimaliste et tout en courbes avec son design circulaire qui évoque la forme d'un petit galet, la tocante de Google parvient à attirer les regards par l'entremise de son écran incurvé bombé qui se prolonge jusqu’aux extrémités de son boîtier en verre.

La Google Pixel Watch séduit par son design épuré.
La Google Pixel Watch séduit par son design épuré. © Tech&Co

En outre, son système d’accroche de bracelet permet de modifier son apparence. Vous pouvez la délester de son attache d'origine en fluoroélastomère en appuyant sur les boutons-pression encastrés dans le boitier et ainsi opter pour un aspect plus élégant en vous tournant vers un bracelet en cuir par exemple. Néanmoins la manipulation a effectuer pour cela n'est pas aisée à réaliser, les dits boutons-pression étant très petits et donc difficiles à atteindre. Deux tailles de bracelet sont fournies.

Google Pixel Watch
Google Pixel Watch © Tech&Co

A mille lieues de l'esthétique agressive de certaines montres connectées, les rondeurs affichées par la Pixel Watch lui confère une impression de douceur qui se confirme une fois l'objet mise au poignet. Bien aidée par ses 35,8 grammes et ses 41 millimètres de diamètre, unique taille commercialisée pour ce modèle, la smartwatch est confortable à porter et affiche un bon niveau de finitions.

Un écran de bonne facture

Google a opté pour une dalle AMOLED de 1,2 pouce proposant une bonne luminosité, ce qui rend aisée la lecture des données affichées de jour comme de nuit. Un état de fait accentué par la présence d'un capteur de luminosité, qui ajuste cette dernière en fonction de l’éclairage ambiant, et d'un mode d'affichage "Always-on" à l'instar de la Samsung Galaxy Watch Pro 5.

L'écran de la Pixel Watch.
L'écran de la Pixel Watch. © Tech&Co

Afin de personnaliser au maximum l'expérience utilisateur, la Pixel Watch propose huit cadrans préinstallés et 19 autres disponibles dans l'application Watch qui sert à paramétrer la montre connectée. Des cadrans inédits peuvent aussi être téléchargés via le Google Play Store.

L'interface de l'application Google Watch pour paramétrer la montre.
L'interface de l'application Google Watch pour paramétrer la montre. © Tech&Co

Une interface simple pour une prise en main assez intuitive

Tournant sous Wear OS 3.5, la Pixel Watch se montre réactive. L’interface est rarement prise à défaut par des ralentissements même lorsque plusieurs applications sont ouvertes en même temps.

La navigation dans le carrousel, qui permet l'accès aux applications et aux exercices de sport, se fait assez intuitivement. Par l’intermédiaire de la couronne située sur le flanc de l’appareil, on fait défiler les onglets rapidement. Il est également possible de gérer directement sur l’écran tactile en effectuant des glissements de doigts sur les côtés.

Le menu déroulant de la Google Watch Pixel.
Le menu déroulant de la Google Watch Pixel. © Tech&Co

Par ailleurs, les widgets peuvent être déplacés ou ajoutés à votre guise dans le carrousel pour y accéder plus aisément. Enfin, la configuration d'un raccourci direct, d'une simple pression sur le bouton physique placé juste au-dessus de la molette, s'avère pratique pour accéder aux applications récemment ouvertes. En glissant le doigt vers le bas, il est également possible d'accéder à des raccourcis vers certaines fonctionnalités établies au préalable.

La Pixel Watch reconnaît 40 exercices et sports différents. Entre autres: les arts martiaux, le vélo, le crossfit, la course ou encore la marche. Les sports aquatiques ne sont pas en reste puisque la natation et le canoé sont également présents. La montre de Google est notamment résistante à l’eau jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Fitbit s'intègre bien à l'éco-système de la Goolgle Piwcl Watch.
Fitbit s'intègre bien à l'éco-système de la Goolgle Piwcl Watch. © Tech&Co
Le boîtier de la Google Pixel Watch est composé d'acier inoxydable.
Le boîtier de la Google Pixel Watch est composé d'acier inoxydable. © Tech&Co

Comme toutes les montres connectées, la Pixel Watch est bardée de plusieurs capteurs: accéléromètre, gyroscope, altimètre, cardiofréquencemètre, oxymètre, électrocardiogramme… Pour suivre votre activité et surveiller vos paramètres de santé, l’installation de l’application Fitbit (Android) est nécessaire.

L'application Fitbit permet de suivre votre activité physique de manière précise.
L'application Fitbit permet de suivre votre activité physique de manière précise. © Tech&Co

Son interface est claire avec, en page d’accueil, vos données d’activités quotidiennes (nombre de pas, étages montés, nombre de kilomètres parcourus, calories dépensées…). Le suivi des performances physiques se montre fiable. Enfin, la Pixel Watch bénéficie de toutes les applis disponibles sur le Play Store dont Google Maps, Spotify, Gmail ou encore YouTube Music. Par ailleurs, la montre permet également de passer des appels, dont la qualité audio n'est pas des plus optimales, d'envoyer des messages. Elle est aussi compatible avec Google Assistant.

Nos réserves

Une autonomie à améliorer

L’autonomie de la batterie s’approche des 22 heures en utilisation standard, avec le "Always-On" activé et sans faire de sport. Si vous souhaitez pouvoir l’utiliser tous les jours, et de surcroît durant la nuit pour suivre l'activité de votre sommeil ou pour pratiquer une activité physique, un passage quasi quotidien par la case recharge paraît nécessaire. À noter que la montre connectée dispose d'un mode "Economie d'énergie" pour glaner quelques pourcentages sur la réserve.

En revanche, la Pixel Watch se recharge assez vite: une heure suffira pour récupérer 100% d’autonomie. Mais il ne faut pas oublier son chargeur qui est propriétaire. Aucun autre ne fonctionnera avec la montre de Google.

Un écran trop petit et une ergonomie perfectible

La dalle de la Pixel Watch affiche une belle luminosité, mais elle est très petite avec ses 41 millimètres de diamètre. Si l'affichage des informations reste lisible, il faut cependant scroller, parfois plusieurs secondes, pour atteindre l'application ou la fonctionnalité souhaitée. Une configuration qui peut fatiguer à la longue.

La Google Watch Pixel manque de confort d'utilisation en raison de son petit écran.
La Google Watch Pixel manque de confort d'utilisation en raison de son petit écran. © Tech&Co

Par ailleurs, le format circulaire de la Pixel, contrairement à ses homologues de forme carrée comme l'Apple Watch, a pour conséquence de faire perdre de l'espace d'affichage. Les informations sont ainsi grignotées et obligent l'utilisateur à faire davantage défiler l'écran.

Deux applications qui se parasitent

La Pixel Watch s’appuie sur deux applications: Pixel Watch, qui permet l’appairage et le paramétrage de la montre, et Fitbit nécessaire pour assurer le suivi médical et sportif. Une cohabitation qui dessert l’ergonomie générale de la montre de Google, car cela nécessite de passer d’une appli à l’autre ainsi que de créer deux comptes différents. Une seule plateforme pour administrer la Pixel Watch aurait été plus judicieuse.

S'abonner à Fitbit Premium pour bénéficier e toutes les fonctionnalités

Certaines fonctionnalités de suivi de santé ne sont accessibles qu’en souscrivant à l’abonnement Fitbit Premium. Parmi elles: le score d’aptitude quotidienne, le score de sommeil détaillé et le score de gestion du stress détaillé ainsi que l’historique des indicateurs de santé (fréquence respiratoire, fréquence cardiaque au repos, variabilité de la fréquence cardiaque...). Le tarif pour profiter de ces options s’élève à 8,99 euros par mois ou 79,99 euros par an. Un surcoût assez regrettable.

Conclusion

Pour sa première incursion dans l’univers des montres connectées, Google ne transforme l’essai qu’à moitié. La Pixel Watch est une montre sympathique qui bénéficie d’un design réussi, d’une interface simple, surtout pour les utilisateurs habitués à Android, et du savoir-faire de Fitbit en matière de suivi sportif.

Néanmoins, elle pêche par son autonomie, son prix assez onéreux au regard de la concurrence et de ses qualités. Elle souffre également d'un manque de lisibilité et de confort visuel en raison de la taille modeste de son écran. La Pixel Watch n'en demeure pas moins une montre connectée plutôt correcte pour les détenteurs de smartphones Android en quête d'un petit gabarit.

Louis Mbembe