BFM Tech

StopCovid: l'application française de traçage parmi les moins téléchargées dans le monde

StopCovid, l'application du gouvernement français

StopCovid, l'application du gouvernement français - AFP

Une étude du cabinet Sensor Tower révèle le taux d'adoption des applications gouvernementales de traçage. La France se classe bien loin derrière l'Australie, l'Allemagne ou l'Italie.

Pour détecter les personnes qui ont pu être en contact avec des malades du Covid-19, plusieurs gouvernements ont lancé une application de traçage (ou "contact tracing"). Mais elles n'ont pas rencontré le succès escompté. Le cabinet Sensor Tower a étudié le taux d'adoption des applications proposées dans 13 pays de plus de 20 millions d'habitants.

Sur une population combinée de 1,9 milliard de résidents, Sensor Tower estime que près de 173 millions de personnes ont téléchargé l'application de contact tracing proposée par leur gouvernement. Soit environ 9,3% des résidents. La France se classe neuvième, bien loin derrière l'Australie, l'Allemagne ou l'Italie.

Précision importante, les estimations démographiques proviennent des données des Nations unies pour les résidents âgés de 14 ans et plus et incluent les personnes qui ne sont pas équipées de smartphone. Le taux d'adoption est calculé à partir du nombre de téléchargements et ne prend pas en compte le nombre de désinstallations ou d'utilisateurs actifs.

L'Australie en tête du classement

L'appliction COVIDSafe lancée par le gouvernement australien a connu un taux d'adoption record de 21,6%. En tout, le service a été téléchargé 4,5 millions de fois, via l'App Store et le Google Play Store.

Le taux d'adoption des applications de contact tracing gouvernementales par pays
Le taux d'adoption des applications de contact tracing gouvernementales par pays © Sensor Tower

La date de lancement des applications n'a pas d'influence sur le taux d'adoption, comme le prouve le cas allemand. Dans le pays, le service Corona-Warn-App n'est disponible que depuis le 15 juin et a pourtant déjà été téléchargé 10,4 millions de fois, classant l'Allemagne à la troisième position.

La France, mauvaise élève

L'application StopCovid, disponible depuis début juin, n'a été adoptée que par 3,1% des Français, toujours selon l'étude de Sensor Tower. Le gouvernement se félicitait pourtant du succès de l'application dans la foulée de son lancement, notamment quand le cap du million de téléchargements a été passé.

Pour rappel, ces applications permettent de prévenir les utilisateurs qui ont été en contact avec une personne malade, grâce à la géolocalisation ou uniquement à l'aide de la technologie Bluetooth - notamment en France. Le but est de limiter la propagation du virus en détectant plus rapidement les personnes qui ont pu être contaminées.

L'épidémie du Covid-19 continue de progresser. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'alarmait lundi que de nombreux pays ne prennent pas les mesures suffisantes, au lendemain d'une journée record de 230.000 nouveaux cas dans le monde.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech