Tech&Co
Tech

Starlink: l'entreprise d'Elon Musk lance un forfait Internet à 5000 euros par mois pour les bateaux

Antenne satellite Starlink

Antenne satellite Starlink - Starlink

Une nouvelle offre, baptisée Starlink Maritime, a été dévoilée. Le service de SpaceX vend désormais des accès internet par satellite pour naviguer sur le Web depuis son bateau.

Et si, pour télétravailler, vous preniez le large à bord de votre bateau? Ce rêve peut d’ores et déjà devenir réalité avec Starlink Maritime. La nouvelle offre du service de fourniture d’accès internet par satellite de SpaceX vous propose ainsi une connexion pour naviguer sur le Web, en pleine mer.

Sur son site, l’entreprise d’Elon Musk promet un “internet en mer à haut débit, à faible latence, allant jusqu’à 350 Mbit/s”. Mais face aux abonnements “terrestres”, les utilisateurs feront face à des coûts revus très largement à la hausse.

Une réduction des coûts de 70%

Starlink Maritime est proposé à un tarif de 5 000 dollars (5 000 euros) par mois. Surtout, il faut compter avec l’achat de deux antennes satellite facturées 10 000 dollars au total. Un prix beaucoup plus élevé que le forfait résidentiel, qui n’est “que” de 99 euros par mois, auquel s’ajoute un coût matériel de 634 euros.

Bien qu’accessible à tous, l’offre est avant tout pensée pour séduire les professionnels de la mer. Starlink Maritime se veut être un outil pour les transporteurs maritimes. L’entreprise fournit d’ailleurs des détails sur sa propre utilisation de son service.

SpaceX assure avoir réduit de 70% les coûts liés à la diffusion en direct des atterrissages de ses fusées, tout en augmentant le débit de 5 900%. Désormais, les dix navires opérés pour récupérer les fusées lors de leur retour après lancement dépensent 50 000 dollars par mois, contre 165 000 auparavant, pour leur connexion internet. Avec à la clé, de meilleures images.

Une couverture globale en 2023

Si Starlink Maritime est indiqué comme disponible dès à présent aux abords des Etats-Unis, de l’Europe, de l’Australie ainsi que du Chili et d’une partie du Brésil, seules les adresses américaines semblent aujourd’hui éligibles à l’offre.

Couverture de l'offre Starlink Maritime
Couverture de l'offre Starlink Maritime © Starlink

A partir de la fin d’année, Starlink promet une couverture d’une partie de l’océan Atlantique, de l’océan Pacifique et des eaux du pôle Sud. Dès le début d’année 2023, l’ensemble du globe sera couvert par le service.

Néanmoins, l’accès au service reste soumis aux approbations réglementaires locales. En France, Starlink s’était dans un premier temps vu attribuer des fréquences pour fournir ses accès internet dans le pays en février 2021. Ces autorisations ont ensuite été levées en avril 2022 pour finalement être rétablies en juin.

Pierre Monnier