BFM Business

Réseaux sociaux: des stars de TikTok soutirent des centaines d’euros à des ados

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS - BFMTV.COM

Des influenceurs de la plateforme demandent à leurs abonnés de leur offrir de l’argent en échange d’attention ou de mise en avant de leur propre compte.

TikTok, l’une des applications les plus utilisées par les adolescents, peut leur coûter cher. Selon une enquête publiée par le magazine 60 Millions de consommateurs, plusieurs stars de la plateforme ont récolté de grosses sommes en échange d’attention et de visibilité. Cette dernière est basée sur 150 témoignages recueillis par les deux créatrices du compte “elles_sassument_off”, suivi par 275.000 utilisateurs. Des dons pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros sont évoqués.

Versement de 600 euros

Pour comprendre comment de jeunes adolescents ont pu verser autant d’argent à de parfaits inconnus, il faut revenir sur le fonctionnement même de TikTok. Lorsqu’un utilisateur diffuse une vidéo en direct, il peut se voir offrir de l’argent par ses abonnés, grâce à un simple bouton placé dans le coin inférieur droit de l’écran. Ces derniers doivent alors recharger leur compte pour acheter des pièces virtuelles, avec de l’argent bien réel. L’application incite à dépenser entre 1,09 euro et 109,99 euros.

D’après les témoignages reçus par les deux tiktokeuses et relayés par 60 Millions de consommateurs, plusieurs personnalités influentes du réseau social se sont illustrées par la collecte de sommes importantes. L’enquête relate notamment le cas d’une utilisatrice de 16 ans ayant versé 600 euros à l'utilisatrice “aanxfly”, suivie par trois millions de personnes.

Plusieurs stars de la plateforme ont récolté de grosses sommes en échange d’attention et de visibilité.
Plusieurs stars de la plateforme ont récolté de grosses sommes en échange d’attention et de visibilité. © BFMTV

Selon son témoignage, elle l’a intégrée à un groupe privé et l’a suivi après avoir reçu un don de dix euros. Des dons qui se sont multipliés, à mesure que les échanges avec la “star” s’intensifiaient. Après avoir constaté que ces échanges se faisaient plus rares lorsque les dons diminuaient, la jeune utilisatrice a décidé de prendre ses distances.

Dans une séquence visionnée par 60 Millions de consommateurs, “aanxfly” propose de monnayer son influence, en assurant un gain de 200 abonnés contre le versement d’une somme d’argent.

Intimidation physique

Le magazine évoque par ailleurs le cas de Benoît Chevalier, suivi par 3,6 millions de personnes, qui a récolté plusieurs centaines d’euros auprès d’un abonné contre une promesse de visibilité sur le réseau social. Après que ses parents sont parvenus à récupérer l’argent par le biais de PayPal, Benoît Chevalier a menacé physiquement son jeune abonné, avant de finalement publier une vidéo d’excuses.

Selon les conditions d’utilisation de TikTok, l’achat de pièces virtuelles est réservé aux plus de 18 ans. Mais à ce jour, l’application ne communique pas sur les moyens de contrôle visant à limiter ce type d’abus. Un quart des utilisateurs de plateforme ont entre 13 et 17 ans, selon les données de l’entreprise Hootsuite. Au niveau mondial, TikTok est désormais utilisé par 800 millions de personnes.

Le système de récompenses financières est l’une des clefs de la rentabilité de TikTok, en plus de la diffusion de publicités à destination des plus jeunes. L’entreprise, appartenant au groupe chinois ByteDance, prélève en effet une commission sur l’ensemble des transactions.

Dans les prochains jours, TikTok pourrait cependant connaître un important revers. Ciblée par l’administration américaine, l’application doit impérativement être revendue à une firme américaine avant le 20 septembre, sous peine d’être bannie de l’App Store et du Google Play Store, les magasins d’applications officiels d’Apple et Google.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech