BFM Business

TOUT COMPRENDRE - Pourquoi l’application TikTok risque de changer de main dans les prochains jours

L'administration Trump reproche à TikTok d’espionner les utilisateurs en récoltant de nombreuses données personnelles

L'administration Trump reproche à TikTok d’espionner les utilisateurs en récoltant de nombreuses données personnelles - BFMTV

Visée par l'administration Trump, Tik Tok, l’application star des derniers mois pourrait être rachetée par un tandem composé de Microsoft de Walmart.

Que va devenir TikTok? La question est sur toutes les lèvres en cette fin août, alors que l'application fait l'objet de sanctions par le gouvernement américain. Une incertitude qui a poussé son patron, nommé en juin, à quitter le navire. En embuscade, Microsoft et Walmart voudraient profiter de la situation pour mettre la main sur une plateforme si populaire auprès des plus jeunes.

  • Qu’est-ce que TikTok?

Appartenant à l’entreprise chinoise ByteDance, TikTok est un réseau social essentiellement basé sur de courtes vidéos musicales. En quelques mois, la plateforme a rencontré un succès fulgurant, atteignant 700 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, dont 100 millions uniquement aux Etats-Unis. Pour mieux apprécier la popularité fulgurante de TikTok, il faut revenir sur le nombre d’utilisateurs américains en janvier 2018: ils n’étaient alors que 11 millions.

  • Que reproche l’administration Trump à TikTok?

A l’image de la guerre opposant l’administration Trump au géant chinois Huawei, il est reproché à TikTok d’espionner les utilisateurs en récoltant de nombreuses données personnelles. Une accusation qui n’a pour l’heure été suivie d’aucune preuve. Par ailleurs, les données collectées par l’application chinoise sont de la même nature que celles qui sont récoltées par d’autres plateformes, notamment par Facebook. Cette accusation s’inscrit dans une guerre commerciale et géopolitique entre les Etats-Unis et la Chine.

  • Quelle est la sanction contre TikTok?

Début août, les Etats-Unis ont donné 45 jours à TikTok pour cesser toute transaction avec un partenaire américain, à commencer par Apple et Google, qui mettent l’application à disposition des utilisateurs de smartphones par le biais de l’App Store (sur iOS) et du Play Store (sur Android). A moins d’être rachetée par un groupe américain avant le 15 septembre, TikTok serait donc condamnée à disparaître sur l’ensemble des marchés, dont l’Europe.

  • Qui veut racheter TikTok?

Si de nombreuses entreprises rêveraient de mettre la main sur cette pépite des réseaux sociaux, seule une poignée en a la capacité. Visé par une enquête pour abus de position dominante, Facebook ne peut se permettre d’ajouter TikTok à son catalogue d’applications (Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram). Plusieurs noms ont été évoqués, parmi lesquels Oracle, entreprise spécialisée dans les logiciels professionnels.

Mais le mieux placé reste Microsoft, qui s’est rapidement positionné sur cette affaire. L’entreprise, qui possède par ailleurs le réseau social professionnel LinkedIn pourrait ainsi débourser plusieurs dizaines de milliards de dollars, en s’associant avec Walmart, leader américain de la grande distribution.

  • Quelles conséquences pour les utilisateurs?

Faute de rachat, TikTok disparaîtra des magasins d’applications d’Apple et Google. Sur Android, elle pourrait rester accessible sous forme d’APK, une application à télécharger directement sur le Web. Sur iOS, elle deviendrait inaccessible et serait privée de mises à jour sur les terminaux où elle est déjà installée.

Le scénario le plus probable reste le rachat par le tandem Microsoft/Walmart, afin que l’application puisse continuer d’évoluer, sous la houlette du duo américain. Encore faudra-t-il que celui-ci fasse preuve d’autant de talent et de créativité que le chinois ByteDance pour continuer à passionner les internautes occidentaux.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech