BFM Tech

Netflix épargnerait plus de 6 jours de pubs par an à nos enfants

-

- - BFMTV.com

Un enfant regarderait environ 650 heures de programme TV par an, soit environ 150 heures de publicité. Des services en ligne tels que Netflix leur éviteraient donc bien des séances de bourrage de crâne.

L’absence de publicité dans les programmes est évidemment l’un des arguments fort de Netflix. Et lorsque cet argument profite en plus à nos enfants, il y a de quoi y être encore plus sensible. En l’occurrence, faire abstraction d’une consommation classique de programme TV au profit de séance en "streaming" sur Netflix épargnerait environ 150 heures de publicités par an aux jeunes accros du petit écran. Faites le calcul, cela fait plus de 6 jours de gagnés à l’année. C’est énorme! Autant de temps pour peaufiner les devoirs. 

La méthode de calcul

Ce résultat, ce n’est pas Netflix lui-même qui le publie, mais le site exstreamist.com qui s’est appuyé sur les données de recherches universitaires qui établissent que les enfants et ados, de 2 à 18 ans, passent en moyenne 1,8 heure par jour à visionner des contenus Netflix, YouTube, Hulu, etc.

A l’année, cela représente 657 heures de lecture vidéo depuis les services en lignes. Les chercheurs se sont ensuite basés sur les données de 2014 de Nielsen qui indiquait (en tout cas à l’époque) que pour une heure de programme TV, il y a environ 14 minutes de publicité. Le calcul est assez simple, on multiplie le nombre d’heures total par le nombre de minutes de publicité (soit 9198 minutes) qu’on divise par 60 et on obtient environ 150 heures par an (153 plus précisément).

-
- © exstreaming.com

De gros consommateurs, donc, que les services de streaming entendent chouchouter. Netflix, par exemple, envisage de créer 35 programmes originaux pour les enfants et la famille d’ici à la fin de l’année. Aux États-Unis, Amazon et HBO n’auraient pas un contenu aussi important, mais chacun a manifesté sa volonté de proposer des programmes adaptés aux plus jeunes.

Evidemment, l’absence de publicité est également très appréciée des adultes, mais si les adultes délaissent facilement la publicité, celle-ci a souvent une grande influence sur les enfants. Ces programmes de streaming vidéo pourraient donc bien avoir, à terme, l’avantage de nous éviter les caprices de nos plus jeunes qui veulent absolument le dernier jouet à la mode.