BFM Business

Microsoft pourrait lancer la première console sans lecteur de disque

-

- - Microsoft

L’entreprise s’apprêterait à commercialiser une nouvelle déclinaison de sa console Xbox, dépourvue de lecteur dédié aux jeux physiques.

La dématérialisation des jeux vidéo pourrait franchir un nouveau pallier ce printemps. D’après le site américain Windows Central, Microsoft aurait dans ses cartons une nouvelle version de sa console Xbox One S (300 euros), sortie en 2016. Attendue pour le mois de mai prochain, la nouvelle machine serait baptisée Xbox One S All-Digital Edition. Comme son nom l’indique, cette déclinaison serait entièrement numérique et donc dépourvue de lecteur de disque. Les utilisateurs seraient contraints de télécharger les titres qu’ils désirent acheter.

La Xbox One S de Microsoft
La Xbox One S de Microsoft © Microsoft

Bonne connexion indispensable

Ces informations appuient celles de Thurrott, autre site bien informé sur l’actualité de Microsoft. D’après Windows Central, la suppression du lecteur Blu-ray permettrait à la firme de réduire le prix de sa console. Elle deviendrait même la moins chère de la gamme. On ignore encore à quel prix elle serait vendue mais elle serait bien plus abordable que la Xbox One X (500 euros), la console de jeu la plus chère de la marque.

Pour Microsoft, cette Xbox One S All-Digital ferait figure de test à grande échelle, avant l’arrivée des machines de prochaine génération, attendues en 2020. Une console sans lecteur de disque implique de bénéficier d’une connexion à Internet de très bonne qualité, en raison du volume important des jeux à télécharger. Un tel choix impliquerait par ailleurs d’offrir une capacité de stockage suffisamment importante pour conserver les jeux sur la machine.

En parallèle, Microsoft poursuit son travail sur son futur service de jeu en streaming, qui permettra à ses clients de jouer à un titre en se connectant à une machine à distance. Là encore, une excellente connexion internet est indispensable.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech