BFM Tech

Concurrence: Bruxelles inflige 561 millions d'euros d'amende à Microsoft

Windows « embedded », autrement dit incorporé. C'est bien la stratégie d'intégration exclusive des logiciels Microsoft dans les matériels informatiques que vise Bruxelles.

Windows « embedded », autrement dit incorporé. C'est bien la stratégie d'intégration exclusive des logiciels Microsoft dans les matériels informatiques que vise Bruxelles. - -

La Commission européenne a infligé mercredi à Microsoft l'amende record de 561 millions d'euros, pour le non-respect d'une décision qui imposait au géant américain de proposer plusieurs logiciels de navigation aux internautes.

La Commission européenne a infligé mercredi à Microsoft une amende de 561 millions d'euros pour n'avoir pas respecté une décision réglementaire qui l'oblige à laisser aux internautes le choix entre plusieurs navigateurs web.
Le géant américain des logiciels s'était engagé en 2009 auprès de l'exécutif européen à proposer un tel choix afin de mettre un terme à une procédure antitrust engagée contre lui. En octobre 2012, les services de la concurrence de la Commission de Bruxelles ont accusé le groupe de n'avoir pas tenu pendant plus d'un an son engagement, entre février 2011 et jullet 2012, ce qui le rendait passible d'une amende que le commissaire à la concurrence, Joaquin Almunia, a voulu exemplaire. Cette nouvelle amende porte à 2,16 milliards d'euros les sanctions financières infligées à Microsoft pour des entorses au droit européen de la concurrence.

La Rédaction avec Reuters