BFM Business

La Mairie de Paris donne son accord pour le déploiement de la 5G

Anne Hidalgo à Paris le 13 janvier 2020

Anne Hidalgo à Paris le 13 janvier 2020 - Alain JOCARD © 2019 AFP

La Mairie de Paris annonce avoir mis à jour sa charte de la téléphonie mobile pour intégrer le déploiement de la 5G. Le réseau devrait être activé dans les prochaines semaines.

La Mairie de Paris est finalement tombée d'accord avec les quatre opérateurs (Orange, SFR - propriété d'Altice, comme BFMTV, Bouygues Telecom et Free) pour déployer la 5G. D'après un communiqué de presse publié ce 19 février, cet accord tient compte des propositions de la concertation citoyenne regroupant 80 franciliens, qui avait publié ses recommandations fin 2020. La nouvelle charte de la téléphonie mobile sera soumise au conseil de Paris au mois de mars, pour une activation du réseau "dans les prochaines semaines".

Des offres disponibles depuis fin 2020

Dans sa communication, la Mairie de Paris évoque des engagements des opérateurs, qui dépassent le simple cadre de la 5G, comme l'optimisation du recyclage des équipements de téléphonie ou le respect de la loi en matière de protection des données personnelles.

La Mairie promet par ailleurs de faire "la transparence" sur les émissions d'ondes, mission dont se charge l'Agence nationale des fréquences (ANFR) depuis 1997 au niveau national.

Afin de rassurer quant au déploiement de la 5G, l'ANFR avait annoncé la mise en place de capteurs permettant de surveiller l'exposition aux ondes.

"Je me réjouis de cet accord au nom des opérateurs membres de la FFTelecoms. Paris sans la 5G, c’était un peu l’imaginer sans la Tour Eiffel, tant la capitale a toujours été, au travers de son histoire, au rendez-vous du monde de demain. La capitale, qui va accueillir les Jeux Olympiques dans 3 ans, sera donc bien à cette occasion la vitrine planétaire des nouveaux usages rendus possibles grâce à la 5G" commente Nicolas Guérin, président de la Fédération Française des Télécoms, auprès de BFMTV.

Les quatre principaux opérateurs mobile ont commercialisé leurs offres 5G à la fin de l'année 2020, avec des tarifs en moyenne supérieurs de cinq euros aux offres 4G. Un déploiement qui avait concerné de nombreuses villes, notamment en région parisienne.

Si les maires n'ont en théorie pas le pouvoir de s'opposer au déploiement de la 5G, les opérateurs avaient choisi la voie de la concertation plutôt que le passage en force.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech