BFM Tech

Instagram va dépenser des fortunes pour débaucher les stars de TikTok

La fonction Reels, lancée par Instagram

La fonction Reels, lancée par Instagram - Instagram

La filiale de Facebook va tenter de concurrencer le chinois TikTok, qui fait de plus en plus d’ombre à sa propre plateforme.

A l’image du marché des transferts dans le domaine sportif, va-t-on prochainement assister à une valse des influenceurs d’une plateforme à l’autre? C’est en tout cas ce qui se profile pour certaines stars du réseau social chinois TikTok, qui cumulent des millions d’abonnés grâce à de courtes vidéos - souvent musicales. Selon le Wall Street Journal, elles seraient convoitées par Instagram à l’occasion du lancement de la fonction Reels, clone de TikTok, au sein du réseau social.

Prime à l’exclusivité

D’après le média américain, Instagram proposerait jusqu’à plusieurs centaines de milliers de dollars aux plus gros influenceurs de TikTok afin qu’ils s’engagent à produire et diffuser des vidéos grâce à Reels. Avec bien évidemment une prime supplémentaire pour ceux qui acceptent de publier leurs vidéos en exclusivité sur Instagram.

Auprès du Wall Street Journal, Instagram reconnaît avoir “approché un éventail de créateurs concernant Reels dans les pays où le service est actuellement testé”. Ce qui est notamment le cas en France.

Toujours selon la même source, les stars de TikTok souhaitant toucher de l’argent d’Instagram - ou des aides pour produire leurs vidéos - sans toutefois quitter leur communauté d’origine devront offrir la primeur de leurs contenus aux utilisateurs d’Instagram.

Une aide providentielle du gouvernement?

Pour rattraper son retard face à TikTok, Instagram peut également compter sur le gouvernement américain, qui accuse régulièrement les grandes entreprises chinoises d’espionner ses citoyens pour le compte de la Chine. Particulièrement gourmande en données personnelles, TikTok pourrait être bannie du pays, laissant le champ libre à l’entreprise de Mark Zuckerberg.

De son côté, TikTok a récemment annoncé le déblocage de 200 millions de dollars afin de rémunérer ses utilisateurs stars aux Etats-Unis, et leur offrir une raison supplémentaire d’y produire régulièrement des contenus.

La bataille de chèques entre TikTok et Instagram n’est pas sans rappeler le cas Mixer, la plateforme de streaming de jeu vidéo de Microsoft. Afin de concurrencer Twitch, appartenant à Amazon, la firme n’avait pas hésité à débaucher à prix d’or l’une de ses stars, le joueur Ninja. Une stratégie qui n’a toutefois pas permis à Microsoft de se faire la place qu’il désirait: faute de succès, Mixer a été mis hors-ligne ce 22 juillet, laissant sa tête d’affiche retourner librement sur Twitch.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech