BFM Tech

Les personnalités politiques débarquent doucement sur TikTok

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - BFMTV.com

Depuis plusieurs mois, des hommes et des femmes politiques s'inscrivent sur TikTok avec un objectif commun: parler aux jeunes. Mais tous ne rencontrent pas le succès escompté.

Pour féliciter les bacheliers, Emmanuel Macron s'est inscrit sur TikTok, devenant la seule personnalité politique française de premier plan à investir la plateforme. Avec une seule vidéo au compteur, visionnée à plus de 8 millions de reprises, le président de la République est désormais suivi par 622.000 personnes sur TikTok. Bien loin des 1,9 million d'abonnés de son compte Instagram, et des 2,8 millions de fans de sa page Facebook.

La stratégie de communication est claire. L'application chinoise, majoritairement utilisée par les adolescents, est le canal idéal pour s'adresser aux jeunes. Dans la foulée de l'inscription d'Emmanuel Macron, un autre homme politique a débarqué sur le service. Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, a publié une vidéo en réaction à celle du Président.

"Il t'appelle pour ton bac, toi tu parles à Macron? Mais moi je m'apelle Mélenchon. Tu hors de ma vue! Va voir ton Parcoursup!", lance Jean-Luc Mélenchon, en référence aux paroles de la chanson Anissa de Wejdene, devenue populaire grâce à TikTok.

Des débuts timides

Ces derniers mois, plusieurs personnalités politiques ont tenté leur chance sur la plateforme qui compte plus de 800 millions d'utilisateurs dans le monde.

En France, la campagne municipale s'est timidement déroulée sur le service. Marie-Christine Franc de Ferrière, candidate sans étiquette à la mairie de Roquebrune-Cap-Martin, se vantait auprès de Libération d’être la première candidate sur le réseau social.

Une manière de parler aux jeunes, et tant pis s’ils n’ont pas le droit de vote puisqu’ils sont de futurs électeurs. “Des études ont montré que plus on parle tôt de politique, plus on s’intéresse tôt à la cause publique”, arguait Marie-Christine Franc de Ferrière.

Avant le deuxième tour à Paris, Agnès Buzyn s'est elle aussi essayée à TikTok, sans grand succès. Malgré ses quatres vidéos publiées sur la plateforme, elle n'est suivie que par 133 abonnés.

Les hommes politiques belges ont saisi le potentiel de TikTok depuis longtemps. Tom Van Grieken, président du parti nationaliste Vlaams Belang, a publié sa première vidéo il y a sept mois. Tout comme Elio Di Rupo, président du gouvernement wallon et ancien premier ministre du pays, qui privilégie les vidéos bien réalisées aux challenges de danse.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro ou encore Adrzej Duba, le président polonais, ont également créé des comptes. Pour l'instant, les personnalités politiques inscrites sur TikTok ne sont pas en route vers le succès.

La majorité des commentaires sont moqueurs et les vidéos sont très souvent parodiées. Ce fut le sort réservé à celle de Jean-Luc Mélenchon, reprise plus de 200 fois par des adolescents qui n'ont pas l'air de comprendre les raisons de sa présence.

Seul Matteo Salvini, le leader d'extrême droite italien, utilise activement la plateforme et a l'air d'en comprendre les codes. Résultat, son compte est suivi par plus de 300.000 abonnés.

TikTok a toujours défendu l’idée de vouloir créer un “espace de créativité et d’expression” où sont privilégiés les contenus “positifs et joyeux”. Mais le réseau social s’est rapidement politisé du fait de ses utilisateurs. Car si les personnalités politiques inscrites sont peu nombreuses, beaucoup y sont présentes à leur insu. A l'instar de Pete Buttigieg, ancien candidat à la primaire démocrate, dont la chorégraphie de campagne avait été massivement parodiée sur TikTok.

Donald Trump n'est pas non plus inscrit mais des dizaines de profils de militants pro-Trump existent sur TikTok, tout comme des comptes parodiques. Les anti-Trump sont aussi très actifs et ont même revendiqué le sabotage d’un meeting du Président américain à Tulsa, dans le centre des Etats-Unis.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech