BFM Business

Game of Thrones: une série inadaptée aux smartphones et tablettes?

-

- - YouTube (GameofThrones)

Après les nombreuses plaintes des amateurs de la série produite par HBO, le directeur photo du dernier épisode se défend. Il trouve dommage qu'on puisse regarder "Game of Thrones" dans de mauvaises conditions sur de petits écrans.

“Les gens ne savent pas régler leur TV”. C’est en ces termes peu diplomatiques que Fabian Wagner, directeur photo de l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones, se défend auprès du site britannique Wired. L’échange fait suite aux critiques liées à la faible luminosité des scènes de bataille de l’épisode diffusé le 28 avril et baptisé "La Longue Nuit". Pour le membre de l’équipe de production, la série n’est pas adaptée aux usages mobiles, qui nuisent à la qualité d’image.

“Malheureusement, de nombreuses personnes regardent [Game of Thrones, ndlr] sur des petits iPad, qui ne font pas honneur à un spectacle comme celui-ci” regrette Fabian Wagner, qui conseille au passage de regarder la série dans un environnement adapté, donc extrêmement sombre et isolé. “Personnellement, je n’ai pas toujours besoin de voir ce qu’il se passe pour ressentir l’impact émotionnel”, tempère-t-il, estimant toutefois que l’épisode n’est pas trop sombre à son goût.

Compression et limites matérielles

Cette différence d’interprétation pourrait être liée à la différence de matériel utilisé entre la prise de vue, le montage, l’étalonnage et le visionnage par les millions de fans de Game of Thrones à travers le monde. Afin d’obtenir une image de la meilleure qualité possible, les tournages se font avec des caméras toujours plus sensibles, qui capturent par exemple des images en 8K (très haute définition) et en HDR (très large plage dynamique). Sur des moniteurs professionnels, même les éléments les plus discrets sont identifiables à l’écran. Mais tous les spectateurs ne peuvent en profiter.

Une fois diffusées sur les différents canaux de streaming, ces images sont compressées afin de rendre les fichiers moins volumineux et de limiter le temps de téléchargement. Dans le cas de séquences très sombres, cette compression peut faire disparaître de nombreux détails, parfois indispensables à la bonne perception de l’action.

La qualité des écrans utilisés (TV, smartphone, tablette) peut également nuire à l’expérience, par exemple en supprimant des éléments visuels dans les zones les plus sombres. La plupart des téléviseurs peuvent être étalonnés par l’utilisateur afin d’améliorer le rendu. Ce qui n’est pas le cas des smartphones.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech