BFM Business

A 45 ans, il menace un enfant de 11 ans victorieux sur Fortnite

Un résident de Huntington (New-York) s'est emporté contre un jeune joueur de onze ans, après avoir été battu lors d'une partie de Fortnite. Il a été arrêté après avoir menacé de lui tirer dessus.

Fortnite cumule 40 millions de joueurs mensuels, dont quelques mauvais perdants. Un résident de Huntington, dans l'Etat de New-York, âgé de 45 ans a été arrêté pour avoir menacé de mort un jeune joueur de 11 ans sur Fortnite, qui l'avait battu lors d'une partie, relate The Next Web.

Selon les autorités locales, le suspect a commencé a envoyer des messages vocaux de menaces après sa défaite, dans lesquels il menaçait de le retrouver, chez lui ou à la sortie de son école, et de lui tirer dessus. 

L'avocat du suspect a indiqué au média local News 12 Long Island qu'il était père de trois enfants, que son casier judiciaire était vierge et qu’il était actuellement en procédure de divorce.

Le suspect arrêté à New York.
Le suspect arrêté à New York. © Le suspect.

D’abord réservé aux consoles et ordinateurs, le très populaire jeu Fortnite est devenu un phénomène de société depuis sa disponibilité sur iOS et sur AndroidPour rappel, il plonge en immersion une centaine de joueurs sur une île virtuelle, avec pour but d'être le dernier survivant de la partie. 

Le jeu connaît un succès tel que certains parents américains embauchent des coachs afin de faire progresser leurs enfants. Fortnite entre également en ligne de compte dans certains divorces au Royaume-Uni. D’après le blog britannique Divorce Online, l’addiction de l’un des époux à ce jeu a été citée dans 200 dossiers de divorce depuis le 1er janvier 2018. Soit 5% des cas de séparation sur l'ensemble du territoire. 

E.T.