BFM Business

Dates, règles, durée: tout savoir sur le Black Friday 2019

-

- - Niklas HALLE'N / AFP

Comme chaque année, les grandes enseignes se mettent au Black Friday. Voici comment se préparer à cette période de bonnes affaires.

Popularisé en France ces dernières années, le Black Friday est désormais l’une des meilleures occasions d’acheter des produits high tech à bon prix, à un mois des fêtes de Noël. En 2019, le rendez-vous est donné le vendredi 29 novembre, à partir de minuit. Dès lors, la plupart des sites de vente en ligne proposeront de promotions pouvant osciller autour de 30% du prix d’origine.

Historiquement, Amazon fut l’un des acteurs majeurs dans le développement de cette gigantesque opération commerciale dans l’Hexagone. Désormais, le géant américain est suivi de près par les enseignes disposant de magasins physiques, à commencer par la Fnac, Darty, ou encore Boulanger. Des sites comme Rue du Commerce (filiale de Carrefour) ou Cdiscount (filiale du groupe Casino) jouent évidemment le jeu.

Plusieurs jours de promos

En dépit de la date officielle, plusieurs commerçants ont pris l’habitude de multiplier les promotions durant les jours qui précèdent, à commencer par Amazon. Il n’est donc pas exclu de pouvoir réaliser de bonnes affaires dès le début de la dernière semaine de novembre.

Par ailleurs, les promotions se poursuivront au-delà du vendredi 29 novembre. En magasin comme en ligne, les produits seront remisés durant tout le week-end, et ce jusqu’au lundi 2 décembre, date du Cyber Monday, qui marque la fin de l’opération commerciale. 

Les meilleures affaires concernent bien souvent des produits dont les stocks sont limités. Il est donc fortement conseillé d’effectuer du repérage dans les jours qui précèdent, et de se tenir prêt à commander dans la nuit du jeudi au vendredi.

A la différence des soldes, le Black Friday n’est pas réglementé. Par conséquent, cette période ne fait pas l’objet d’une dérogation concernant la vente à perte, uniquement autorisée en période de soldes. Les rabais affichés sur les produits seront ainsi limités, tout en se révélant importants (en valeur brute) sur les produits les plus onéreux. Des promotions frôlant ou dépassant les 50% devront amener à la plus grande prudence, et à une vérification renforcée de l’exactitude des prix barrés.

dossier :

Black Friday

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech