BFM Business

Apple ne proposera plus de voix de femme par défaut pour son assistant vocal Siri

L'assistant vocal Siri d'Apple

L'assistant vocal Siri d'Apple - Apple

La prochaine mise à jour d’iOS demandera à l’utilisateur de choisir une voix d’homme ou de femme lors de la configuration de son mobile.

Les voix par défaut de Siri, c’est bientôt fini. Dans une version bêta d’iOS 14.5, qui sera disponible pour les possesseurs d’iPhone dans quelques semaines, Apple propose une discrète évolution de son assistant vocal Siri: alors que la version américaine proposait par défaut une voix de femme, l’utilisateur devra désormais choisir manuellement le genre de son assistant vocal, a remarqué un utilisateur.

Stéréotypes sexistes

Il s’agit de la poursuite d’un engagement de longue date d’Apple concernant l’inclusion et la diversité, avec des produits et services imaginés pour mieux refléter la diversité du monde dans lequel nous vivons”, a commenté l’entreprise auprès du site américain TechCrunch.

Si en France la voix par défaut de Siri est celle d’un homme, le choix d’une femme pour la version anglophonne, la plus utilisée dans le monde, fait débat en raison des stéréotypes sexistes qu’il pourrait véhiculer.

La soumission ‘féminine’ de Siri et la servilité exprimée par tant d’autres assistants numériques ayant l’aspect d’une jeune femme sont une illustration flagrante des préjugés sexistes véhiculés par les produits technologiques qui sont omniprésents dans le secteur des technologies et transparaissent dans l’enseignement numérique”, regrettait notamment l’Unesco dans une publication mise en ligne en 2019.

En février dernier, le New York Times évoquait quant à lui les clichés sexistes entretenus par Alexa, l’assistant vocal d’Amazon proposant une voix féminine par défaut, par ailleurs le seul à adopter un prénom largement perçu comme féminin. Début 2019, un studio danois avait quant à lui présenté Q, le premier assistant vocal non-genré, dont la voix n’est ni féminine ni masculine.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech