BFM Business

App Store: le réseau social conservateur Parler va faire son retour sur iPhone

Le réseau social Parler.

Le réseau social Parler. - Olivier DOULIERY © 2019 AFP

Le réseau social prisé de la droite conservatrice américaine avait été banni du magasin d'applications d'Apple en raison de contenus à même d'inciter à la violence, dans la foulée des émeutes survenues au Capitole.

Apple approuve le retour de Parler sur l'App Store. D'après CNN, le réseau social conservateur pourra à nouveau être rendu accessible sur le magasin d'applications de la marque. Il en avait été interdit en janvier, à la suite de l'insurrection survenue au Capitole et de nombreux messages de soutien aux émeutiers.

En cause, son absence totale de modération, propice à la propagation de propos haineux et d'incitation à la violence. Début janvier, Apple avait donné 24 heures à Parler pour mettre en place une politique de modération, sans que la plateforme ne parvienne à respecter ce délai. Son application avait ainsi été rendue impossible à télécharger sur iPhone.

Une modération renforcée

Parler a depuis fait amende honorable. Le réseau indique avoir apporté des améliorations pour mieux détecter et bannir les propos haineux, d'après CNN. Dans une lettre transmise au Congrès américain, Apple indique avoir approuvé ces changements et les juger suffisants pour réintégrer le réseau à son magasin d'applications.

La date officielle de son retour n'a néanmoins pas encore été fixée. Le réseau reste par ailleurs toujours exclu du magasin d'applications de Google. Son application ne peut donc être utilisée sur un smartphone Android, à moins de la télécharger sur des sites officieux.

Le rôle de Parler dans l'insurrection survenue au Capitole, et notamment dans la mobilisation des émeutiers qui y ont déferlé, est encore à prouver. Fin janvier, la présidente d'une commission parlementaire a demandé au FBI de lancer une enquête sur le sujet. Des poursuites lancées par Parler à l'encontre d'Amazon sont, elles, toujours en cours. Le réseau social a lancé une procédure début mars contre le géant des technologies pour lui avoir coupé l'accès à ses serveurs.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech