BFM Normandie
Normandie

Le Havre: trop d'étourneaux dans plusieurs quartiers, une grande campagne d'effarouchement lancée

Vol d'étourneau à Ajaccio le 17 novembre 2020

Vol d'étourneau à Ajaccio le 17 novembre 2020 - Pascal POCHARD-CASABIANCA © 2019 AFP

Les habitants se plaignent des nuisances -fientes, bruits- causés par la présence d'un grand nombre d'étourneaux cette année dans la ville.

Les étourneaux ne sont plus les bienvenus. Au Havre, une "grande campagne d'effarouchement" va être réalisée à partir de ce mardi avec un objectif: déloger ces oiseaux devenus des nuisibles pour les habitants.

Dès 17 heures ce mardi et jusqu'au 24 novembre, de "puissants signaux sonores et [des] détonations" vont être diffusés pendant deux à trois heures, deux fois par jour, afin de déloger les volatiles dans plusieurs quartiers de la ville: le parking Honegger, la rue Faidherbe, la place Albert René, l'ancienne école Jean Macé, la place du Vieux Marché et la rue Richelieu.

"Deux interventions seront réalisées quotidiennement par des agents de la Ville du Havre jusqu’à jeudi (prolongée au vendredi si nécessaire): chaque soir à 17 heures et chaque matin à 7 heures afin d’éviter un retour des étourneaux", expliquent les services de la municipalité.

Cri du geai et pistolet d'alarme

Ces mesures sont prises pour venir en aide aux habitants de ces zones, agacés par les fientes et autres nuisances provoquées par ces petits oiseaux. "Cette année, probablement en raison de la météo particulièrement favorable, les étourneaux semblent être présents en plus grand nombre et rester plus longtemps au Havre", indique la mairie.

"La Ville a donc reçu plus de signalements que d’habitude de la part des habitants gênés par les bruits et les fientes", précise la municipalité sur son site internet.

Les deux agents de la ville en charge de ces missions utiliseront un mégaphone et des enceintes avec cri du geai intégré et un pistolet d’alarme pour effrayer les étourneaux.

Alixan Lavorel