BFM Marseille

Éventuelle succession de Didier Raoult: réunion des membres fondateurs de l'IHU

Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille

Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille - Christophe SIMON © 2019 AFP

Il s'agit d'une "simple réunion de travail des membres fondateurs de l'IHU" qui n'a "pas vocation à décider du maintien ou non de Didier Raoult à la tête de l'IHU", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM).

Une réunion des six membres fondateurs de l'IHU Méditerranée Infection, dirigé par Didier Raoult, se tenait ce vendredi dans les locaux de l'université Aix-Marseille sur fond de questionnement autour de la succession du professeur controversé, a appris l'AFP auprès de l'IHU.

Il s'agit d'une "simple réunion de travail des membres fondateurs de l'IHU" qui n'a "pas vocation à décider du maintien ou non de Didier Raoult à la tête de l'IHU", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM), qui fait partie des membres fondateurs de l'Institut hospitalier universitaire (IHU).

Le nouveau directeur de l'AP-HM François Crémieux, dont fait partie l'IHU, avait confié au Monde en août sa volonté de lancer en septembre le processus de recrutement d'un successeur à Didier Raoult.

Encore un an pour Didier Raoult?

Le professeur de 69 ans, retraité depuis le 31 août en tant que professeur d'université-praticien hospitalier, avait expliqué le 10 septembre à BFMTV qu'il souhaitait rester un an de plus à la tête de l'institut, le temps que soit lancée cette procédure pour sa succession.

Outre l'AP-HM et l'université Aix-Marseille (AMU), l'Institut de recherche pour le Développement (IRD), l'Établissement français du sang (EFS), l'Institut Mérieux et le Service de santé des armées (SSA) font également partie des membres fondateurs de l'IHU.

L'EFS a indiqué à l'AFP aborder "les évolutions nécessaires" de la gouvernance de l'IHU "avec la volonté de préserver cet outil extrêmement important de la sécurité transfusionnelle, qui abrite le laboratoire expert sur les virus émergents".

De son côté, l'IRD assure qu'il "sera attaché à une procédure claire et transparente pour trouver une personnalité scientifique portant le meilleur projet pour l'avenir de l'IHU".

Contactés par l'AFP, l'Institut Mérieux et le Service de santé des armées n'avaient pas répondu dans l'immédiat.

Prochain conseil le 23 novembre

Le prochain conseil d'administration de l'IHU, qui compte 18 membres dont les six fondateurs, se tiendra le 23 novembre.

Selon les statuts de l'IHU, consultés par l'AFP, "le directeur est nommé, après avis du conseil d'administration, par le président" de cette instance.

"Toutes les questions à l'ordre du jour (de ce conseil) ne sont pas encore arrêtées", avait toutefois insisté début septembre une porte-parole de l'université.

Promoteur d'un traitement controversé des malades du Covid-19 via une bithérapie associant hydroxychloroquine et azithromycine, le Pr Didier Raoult a suscité des crispations dans le monde scientifique comme politique après des propos sur la vaccination.

A.F avec AFP