BFM Marseille
Marseille

Bouches-du-Rhône: le département veut expérimenter le conditionnement du RSA à une activité

Martine Vassal s'est dite favorable à cette initiative évoquée par le président de la République il y a plusieurs mois.

Les Bouches-du-Rhône se proposent pour participer à "l'expérimentation pour l'insertion". L'annonce a été faite ce mardi dans un communiqué de presse du département. La présidente du Conseil départemental Martine Vassal s'est dite favorable au test de cette initiative visant à conditionner le versement du RSA (revenu de solidarité active) à un minimum de 15 heures d'activité par semaine.

Une idée formulée par Emmanuel Macron

Cette idée avait été formulée en mars dernier lors de la campagne présidentielle par Emmanuel Macron, alors candidat à sa réélection. Depuis, une proposition de loi d’initiative sénatoriale a été adoptée en juillet et doit maintenant passer en première lecture à l'Assemblée nationale.

De son côté, la présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône juge ce dispositif "innovant" et le voit comme un "vecteur d'insertion sociale et professionnelle".

"Je suis convaincue qu’il faut aller plus vite et plus loin pour ramener les bénéficiaires du RSA sur le chemin de l’emploi, mais aussi celui de la dignité. Personne ne se satisfait de percevoir le RSA. Ce n’est pas une fatalité !", assure Martine Vassal dans son communiqué.

Un salaire cumulable avec le RSA

Interrogée par BFM Marseille, la présidente du département rappelle que le salaire de l'activité effectuée sera cumulé avec le montant du RSA. "Ça peut être aussi 15 à 20 heures de formation pour leur permettre d'évoluer dans le travail et surtout de correspondre aux demandes d'emploi", ajoute-t-elle.

Dans son communiqué, le département souligne que les contours de ce test doivent encore être définis plus précisément.

1000 personnes volontaires doivent dans un premier temps, participer à l'expérience dans le département. Au total, une dizaine de territoires devraient être impliqués pour un début de l'initiative prévu dans les prochaines semaines.

Actuellement, le département des Bouches-du-Rhône s'occupe de la gestion de plus de 68.000 bénéficiaires du RSA.

Gauthier Hartmann