BFM Lyon

Une œuvre de l'artiste lyonnais Hippolyte Flandrin détruite dans l'incendie de la cathédrale de Nantes

Le tableau "Saint Clair guérissant les aveugles", œuvre majeure du peintre lyonnais le plus célèbre du XIXe siècle, n'a pas résisté aux flammes qui ont endommagé l'édifice religieux samedi dernier.

C'est un petit morceau du patrimoine lyonnais qui est parti en fumée lors de l'incendie de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes samedi dernier. Le tableau intitulé "Saint Clair guérissant les aveugles", réalisé par l'artiste lyonnais Hippolyte Flandrin en 1836, n'a pas résisté aux flammes qui ont endommagé une partie de l'édifice religieux.

Situé au-dessus d'une armoire électrique, le tableau représentant le tout premier évêque de Nantes est complètement parti en fumée. "Il avait été à l'origine placé dans une chapelle. Il avait été déplacé et il était dernièrement installé dans le transept, du côté nord, précise Stéphane Paccoud, conservateur du musée des Beaux-Arts de Lyon. Il était malheureusement sur l'un des lieux, semble-t-il, de départ de l'incendie".

"Le peintre lyonnais le plus connu au XIXe siècle"

L'œuvre avait été peinte en plein cœur de la Villa Médicis, à Rome. Elle avait fait la renommée d'Hippolyte Flandrin. "C'est le peintre lyonnais le plus connu, au XIXe siècle en tout cas, assure Stéphane Paccoud. Il est né à quelques pas du musée des Beaux-Arts. Les Lyonnais connaissent peut-être la rue Hippolyte Flandrin, dans le 1er arrondissement, qui est sa rue natale."

Aujourd'hui, le musée des Beaux-Arts de Lyon conserve la plus large collection au monde de l'artiste, avec plus de 200 œuvres. Le musée consacrera une exposition temporaire à l'artiste au mois de mars 2021. Des œuvres inédites y seront dévoilées.

Corentin Marabeuf avec Florian Bouhot