BFM Lyon

Rhône: des restaurants vont pouvoir ouvrir pour les salariés du BTP le midi

La préfecture a décidé d'autoriser les entreprises du bâtiment à signer des conventions avec des restaurateurs pour organiser des "cantines".

Dans le Rhône, les salariés du secteur du BTP vont pouvoir bénéficier d'un régime d'exception. Ils sont désormais autorisés à déjeuner au restaurant, indique la préfecture dans un communiqué. L'idée est de transformer certains établissements en "cantines d'entreprise" et ainsi de "protéger" les salariés des conditions climatiques difficiles en cette saison.

Chaque société spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics est à présent autorisée à "passer une convention écrite de restauration collective avec un ou plusieurs restaurateurs pour mettre ses salariés à l'abri pendant la pause méridienne", poursuit la préfecture. Chaque restaurateur est libre d'accueillir des salariés d'entreprises différentes à conditions qu'elles officient sur le même chantier, est-il précisé.

Un protocole sanitaire spécifique devra être respecté dans les établissements accueillant des salariés du BTP. Les tables, qui devront être séparées par deux mètres de distance, pourront rassembler un maximum de quatre personnes. Des groupes devront être constitués pour limiter le brassage et les lieux régulièrement aérés et désinfectés. Le port du masque sera en outre obligatoire entre les repas.

Des salles municipales à disposition

"C'est un premier pas vers une solution apportée à nos salariés, s'est réjoui Olivier Brunet, secrétaire général de la Fédération du BTP du Rhône, au micro de BFM Lyon. J'espère que nous aurons le plus possible de restaurants qui s'inscriront dans cette démarche."

Cette mesure, vante la préfecture, sera bénéfique aussi bien aux salariés du BTP qu'aux restaurateurs. Ces derniers, même s'ils reprennent une activité, "resteront éligibles à l'activité partielle", aux exonérations de charges ou encore au fonds de solidarité.

Outre les restaurants, les autorités précisent que des conventions similaires peuvent être signées entre les entreprises du bâtiment et les collectivités de manière à mettre à disposition des salariés des salles municipales.

Des accords de cette nature ont également été conclus dans d'autres départements, tels que le Loiret, l'Ardèche, la Haute-Vienne ou la Loire-Atlantique.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions