BFM Lyon

Explosions à Beyrouth: la région Auvergne-Rhône-Alpes débloque une aide de 50.000 euros

Une double explosion sur le port de Beyrouth a dévasté la capitale libanaise mardi soir. Laurent Wauquiez a annoncé la mobilisation du Fonds d'urgence pour venir en aide aux secours sur place.

Mardi soir, Beyrouth a été plongée dans le chaos en quelques secondes. Une double explosion a détruit la capitale libanaise, faisant plus de 100 morts et 4000 blessés, selon un bilan encore provisoire.

Preuve de la puissance de la détonation, le souffle a été ressenti jusqu'à Chypre situé à plus de 200 kilomètres de là. Les explosions ont par ailleurs été enregistrées par les capteurs de l'Institut américain de géophysique (USGS) comme un séisme de magnitude 3,3.

50.000 euros d'aide de la région

Très rapidement après ce drame, de nombreuses personnalités lyonnaises ont apporté leur soutien. Ce mercredi, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé mobiliser 50.000 euros sur le Fonds d'urgence pour venir en aide à Beyrouth. Cet argent va être mis à disposition des ONG de la région "qui vont intervenir sur le terrain aux côtés des services de secours libanais", est-il expliqué dans un communiqué.

De son côté, le maire de Lyon Grégory Doucet a réagi sur Twitter. "Il faudra analyser et comprendre mais dans l'immédiat, l'heure est à la solidarité internationale avec le peuple libanais. Lyon adresse toutes ses pensées pour les victimes de la terrible explosion survenue à Beyrouth", écrit l'élu écologiste.

Réactions de nombreux politiques lyonnais

La veille, quelques heures après le drame, Sonia Zdorovtzoff, adjointe aux Relations, à la coopération et à la solidarité internationale à la mairie de Lyon, avait déjà fait part de son soutien. "Les images sont terrifiantes...et à la sidération doit succéder la solidarité", a-t-elle enjoint.

"Face aux images d’une violence inouïe à Beyrouth, je tenais à adresser mes pensées sincères aux victimes, à leurs familles et ma pleine solidarité avec le peuple libanais et les équipes de secours mobilisées", a pour sa part écrit sur Twitter David Kimelfeld, ex-président de la Métropole de Lyon.

"Ce soir, toutes mes pensées accompagnent nos amis Libanais ainsi que les nombreux Français à Beyrouth", a déclaré le député LaREM Hubert Julien-Laferrière.

Depay, Henry et Dubois

Du côté des sportifs, plusieurs joueurs de l'OL ont signifié leur solidarité. La milieu de terrain Amandine Henry a partagé le hashtag #PrayforBeirut, tandis que l'attaquant Memphis Depay a twitté "Pray for Lebanon".

"Soutien au peuple libanais pour ce drame tragique. Mes pensées vont aux familles des victimes", a réagi toujours sur Twitter le latéral droit de l'OL Léo Dubois. Le club de la ville a d'ailleurs partagé un message pour "témoigner de son soutien à nos amis de l'académie de l'Athletico Sports Club de Beyrouth".

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions