BFM Lyon
Lyon

Crèches People&Baby: le témoignage d’une maman qui avait porté plainte pour "coups et blessures"

Une mère de famille lyonnaise a déposé plainte en novembre dernier à l'encontre d'une crèche lyonnaise après avoir découvert des traces sur le visage de son nourrisson de quatre mois. Elle revient sur cet événement et son combat.

Déjà six mois qu’Emilie accumule photos, fiche de consultation, procès verbal et mise en demeure. Six mois que cette mère de famille se bat pour que la justice s’occupe de sa plainte déposée en novembre dernier pour “coups et blessures” à l’encontre d’une crèche lyonnaise du réseau People&Baby.

Une semaine après la mort d’un bébé de 11 mois dans une crèche lyonnaise, les langues se délient. D’anciens employés du réseau People&Baby et des parents dénoncent aujourd'hui les conditions dans lesquelles les enfants sont accueillis.

"Couleur rouge violacée, hématome"

Émilie est l’heureuse maman d’une petite Louise de quatre mois seulement. Elle et son époux avaient confié leur petit bout aux employées d'une crèche People&Baby, avant de déchanter. En effet, le couple est persuadé que son nourisson a été victime de coups en novembre dernier.

"Lésion sur le front à droite avec des traces linéaires, verticales et horizontales. Couleur rouge violacée. Hématome." La mère de famille égrène à BFM Lyon les résultats du docteur après avoir consulté. "C’est effroyable, souffle-t-elle. Cela fait peur."

En novembre 2021, les parents se décident à pousser les portes d’un cabinet médical après avoir constaté des traces sur le visage de Louise en sortant de la crèche.

"L’intervenante a dit à mon mari: 'ah oui en fait, Louise s’est fait mordre par un autre enfant, explique Emilie. Quand on est arrivés à la maison, que l’on a éclairé la pièce, on a vu des marques à la tempe qui ne ressemblaient absolument pas à des traces de morsures d’enfants."

Le couple tente de comprendre ce qu’il s’est réellement passé entre les quatre murs de l’établissement. D’après eux, le personnel de la crèche aurait changé sa version des faits à trois reprises. Emilie et son conjoint décident donc de porter plainte. Ils attendent encore aujourd'hui des réponses.

Louise, 4 ans, présentait une trace au visage après une journée à la crèche.
Louise, 4 ans, présentait une trace au visage après une journée à la crèche. © BFM LYON

Une intervenante quitte la crèche "quatre jours après cet incident"

Outre ces marques, la mère de famille dénonce l’incompétence et la gestion des équipes. "La directrice est partie au bout de quinze jours. Sur les trois autres personnes, une a fait un lumbago, mais elle n’a pas été remplacée", rapporte Emilie. Sa petite Louise était donc entre les mains de deux intervenantes "dont celle qui est partie quatre jours après cet incident avec ma fille".

Effondré par le drame, le couple relancera ses actions contre l’entreprise et espère une action collective pour fermer les établissements du secteur.

Maéva Commecy, Vincent Chevalier et Charlotte Lesage