BFM Grand Littoral

Nord: mort d'un gendarme soupçonné d'avoir tué sa compagne

(Photo d'illustration) Un agent de gendarmerie.

(Photo d'illustration) Un agent de gendarmerie. - AFP

L'homme, qui avait tenté de se suicider, a succombé à ses blessures. Il est mort samedi au CHR de Lille.

Un gendarme soupçonné d'avoir tué jeudi soir sa compagne de 45 ans dans la caserne de gendarmerie de Bailleul (Nord) et qui avait ensuite retourné l'arme contre lui a succombé à ses blessures, a appris l'Agence France Presse (AFP) ce lundi auprès du parquet de Dunkerque.

L'homme de 40 ans, qui était "très grièvement blessé", est mort samedi au CHR de Lille, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Dunkerque Sébastien Piève, confirmant une information de La Voix du Nord.

Les circonstances du drame à déterminer

"Les investigations se poursuivent pour déterminer toutes les circonstances de ce drame", a-t-il ajouté. Selon une source policière, ce drame s'est déroulé "sur fond de séparation".

En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tuée tous les trois jours en moyenne.

F.B. avec AFP