BFM Lille
Grand Lille

Nord-Pas-de-Calais: de nouvelles brigades de sécurisation des transports créées dans plusieurs villes

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le 24 novembre 2022, à Paris

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le 24 novembre 2022, à Paris - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Outre l'arrivée de renforts, le ministre de l'Intérieur a annoncé la création d'unités pour lutter contre la délinquance dans les transports.

La lutte contre l'insécurité dans les transports en commun va être renforcée dans le Nord et le Pas-de-Calais. En effet, ce mercredi, Gérald Darmanin a annoncé, dans un entretien à 20 Minutes, vouloir doubler les effectifs des forces de l'ordre dans les transports en commun d'ici le début des Jeux olympiques Paris 2024.

Brigade de sécurisation

Le ministre de l'Intérieur a mentionné la création de nouvelles unités pour lutter contre la délinquance dans huit grandes agglomérations et de brigades dans 37 villes de province.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, des brigades vont être créées à Douai, Valenciennes, Maubeuge, Lens et à Dunkerque. Pour chacune d’entre elles, entre dix et vingt policiers sillonneront les gares, les stations et les réseaux de transports avec pour objectif de rassurer et dissuader, notamment lors des pics d'affluence et lorsque la délinquance est la plus forte.

À Lille, une nouvelle unité des services interdépartementaux de sécurisation des transports en commun (SISTC) avec les mêmes missions existe déjà. Des unités similaires vont être mises en place dans huit autres grandes agglomérations au niveau national.

Au total, ce sont 1835 policiers et gendarmes en plus issus de 77 unités qui seront prochainement déployés dans les transports sur le territoire national.

Juliette Vignaud