BFM Business
Economie

Vaccins anti-Covid: une secrétaire d'État belge publie par erreur leur prix dans l'UE sur Twitter

Le prix à l’unité du vaccin contre le Covid-19 est compris entre 1.78 euro pour celui du groupe suédo-britannique AstraZeneca et 18 dollars US (soit 14,70 euros) pour le vaccin de l’américain Moderna.

Le prix à l’unité du vaccin contre le Covid-19 est compris entre 1.78 euro pour celui du groupe suédo-britannique AstraZeneca et 18 dollars US (soit 14,70 euros) pour le vaccin de l’américain Moderna. - Carlos Osorio / Pool

La secrétaire d’Etat belge au Budget a révélé jeudi sur Twitter les prix des vaccins anti-Covid. Embarrassée, la Commission européenne appelle au respect du principe de confidentialité.

Quels sont les prix des vaccins anti-Covid-19? Jusqu’à présent, en Europe, seuls les chiffres globaux des montants alloués aux commandes et aux campagnes de vaccination étaient connus… Mais c’était sans compter sur la bourde d’Eva de Bleeker.

Jeudi, la secrétaire d’État belge chargée du budget a publié sur son compte Twitter un tableau donnant le détail des montants promis par son gouvernement aux fabricants du vaccin contre le Covid pour chacun des six vaccins commandés, avec le prix à l’unité pratiqué dans l’UE.

Voici les prix à l'unité tels qu'ils sont apparus dans le tableau:

  1. AstraZeneca: 1,78 euro
  2. Johnson & Johnson: $8,50 (environ 6,90 euros, NDLR)
  3. Sanofi/GlaxoSmithKline: 7,56 euros
  4. Pfizer/BioNTech: 12,00 euros
  5. Curevac: 10,00 euros
  6. Moderna: $18,00 (environ 14,70 euros, NDLR)

Un risque pour les négociations?

Cette "fuite" suscite l’embarras de la Commission européenne, l’exposant à des difficultés avec les laboratoires pharmaceutiques. Le groupe Pfizer a ainsi rappelé que les prix étaient "couverts par une clause de confidentialité prévue dans le contrat avec la Commission", selon une porte-parole de Pfizer Benelux jointe par l'agence Belga.

Mais surtout, cette révélation casse le pouvoir de négociation des États, le risque étant que les laboratoires n'alignent leurs tarifs à la hausse. La confidentialité de ces informations "est dans l'intérêt des négociations en cours", a expliqué Stefan De Keersmaecker, un porte-parole de l'exécutif européen.

La Commission européenne a réaffirmé vendredi l’importance de respecter cette "obligation" de discrétion. "Tout ce qui concerne des informations comme le prix des vaccins est couvert par la confidentialité, c'est une obligation très importante", a affirmé Stefan De Keersmaecker.

"Un peu trop transparente"

La secrétaire d’État belge a rapidement effacé son tweet, mais des captures d’écran ont été faites et le contenu était encore visible sur les réseaux sociaux par la suite.

"Je voulais être transparente, peut-être un peu trop transparente", a déclaré ensuite Eva De Bleeker en admettant sa bourde devant les députés belges. Mais cela "ne met en rien en péril" les livraisons des vaccins à la Belgique, a-t-elle assuré.

Vendredi ne demeurait sur le fil Twitter de la secrétaire d'État que ce message sur le sujet: "Voilà les faits: 33,5 millions de vaccins seront achetés cette année pour 279 millions d'euros". Un autre montant de 500 millions sera provisionné, cette fois sur le budget 2021, pour des achats futurs.

MP avec AFP