BFM Business

Vaccin: les patrons de Moderna et BioNTech rejoignent le classement des plus grandes fortunes du monde

Stéphane Bancel (Pdg de Moderna) et Ugur Sahin (co-fondateur de BioNTech).

Stéphane Bancel (Pdg de Moderna) et Ugur Sahin (co-fondateur de BioNTech). - AFP

Le Français et l'Allemand, patrons des deux biotech à l'origine des deux vaccins les plus prometteurs contre le virus du Covid ont profité de l'envolée de leurs cours de Bourse.

Inconnues du grand public il y a un an, les biotechs Moderna et BioNTech se sont fait un nom depuis quelques semaines. Spécialisées dans la technologie de l'ARN messager, ces sociétés -américaine pour l'une, allemande pour l'autre- ont toutes les deux participé au développement d'un vaccin qui pourra éradiquer peut-être l'épidémie de Covid.

Et les immenses espoirs suscités par leurs vaccins ont logiquement fait flamber leurs cours de Bourse. Le cours de l'américaine Moderna a ainsi flambé de 726% depuis le début de l'année 2020. Celui de l'allemande BioNTech -partenaire du géant Pfizer dans la recherche- a lui progressé de 210%.

Les patrons respectifs de ces deux sociétés qui sont des actionnaires importants ont ainsi vu la valeur de leur patrimoine bondir cette année.

Le Français Stéphane Bancel qui dirige le laboratoire Moderna depuis 2011 possède ainsi un patrimoine de 4,8 milliards de dollars selon Forbes, ce qui ferait de lui la 536ème fortune de la planète. En début d'année, son patrimoine était inférieur à 600 millions de dollars. Cet ancien dirigeant de BioMérieux détient en effet aux alentours de 9% des parts de Moderna.

Ugur Sahin qui a co-fondé BioNTech en 2008 avec sa compagne Özlem Türec a lui aussi fait un bond au palmarès des plus grandes fortunes du monde. L'Allemand d'origine turque détient lui aux alentours de 18% des parts de BioNTech. Forbes estime ainsi son patrimoine à 4,9 milliards d'euros, ce qui en ferait la 517ème fortune mondiale. Selon Bloomberg, sa fortune serait même un peu plus importante avec l'acquisition en décembre de 1 million d'options. Sa fortune serait donc selon l'autre site américain de 5,06 milliards de dollars. Il entre ainsi dans le Top 500 des plus grandes fortunes du monde. Et la campagne de vaccination n'a pas encore débuté.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco