BFM Business

Tesla va rappeler 30.000 voitures en Chine

Tesla ne serait toujours pas rentable sans les crédits réglementaires

Tesla ne serait toujours pas rentable sans les crédits réglementaires - AFP

Le fabricant de voitures électriques s'apprête à rappeler près de 30.000 voitures en Chine en raison de défauts au niveau des suspensions.

Le fabricant américain de voitures électriques Tesla va rappeler près de 30.000 véhicules en Chine en raison d'imperfections au niveau des suspensions, a annoncé ce vendredi l'autorité de régulation chinoise.

Les rappels sont inhabituels pour le constructeur. Celui-ci concerne des Model S et Model X importées dans le pays asiatique sur une période s'étendant de septembre 2013 à janvier 2018.

Deux types de défauts

Des imperfections au niveau des suspensions "augmentent le risque d'accident et posent des risques en matière de sécurité", a indiqué dans un communiqué l'Administration d'Etat pour la régulation du marché (SAMR).

Quelque 18.600 véhicules concernés présentent deux types de défauts, a-t-elle précisé, appelant les propriétaires à "conduire avec prudence avant la réparation".

L'opération concerne une grande partie des véhicules Tesla importés en Chine ces dernières années.

Une quatrième usine bientôt près de Berlin

À la Bourse de New York, l'action Tesla, cotée au Nasdaq, était en nette chute vendredi en cours de séance (-3,63%), la première après l'annonce du rappel.

Le constructeur américain a construit l'an dernier à Shanghai (est de la Chine) sa troisième usine, après celles de New York et du Nevada (Etats-Unis).

Tesla vient d'annoncer cette semaine son intention d'exporter vers l'Europe des automobiles fabriquées sur ce site de production shanghaïen -- qui produit des Model 3, le modèle d'entrée de gamme du groupe.

Cette opération permettra de fournir le Vieux continent en attendant la mise en service de sa quatrième usine, qui doit voir le jour près de Berlin.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV