BFM Business

Télétravail, aération, flexoffice... que contient le nouveau protocole de santé dans les entreprises?

L'open-space, vecteur d'amitiés au travail selon un sondage OpinionWay publié le 3 décembre 2013

L'open-space, vecteur d'amitiés au travail selon un sondage OpinionWay publié le 3 décembre 2013 - -

Suite aux dernières décisions sanitaires du gouvernement, le document a été mis à jour notamment sur la question du télétravail qui devient "la règle".

Le gouvernement a donc mis en ligne la nouvelle version du "protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprises" adapté au reconfinement national qui a débuté ce vendredi.

Outre le rappel de la distanciation physique, du port du masque... la question du télétravail est clarifiée après des déclarations un peu contradictoires de membres du gouvernement. En résumé, il doit être la règle à plein temps.

"Dans les circonstances exceptionnelles actuelles, liées à la menace de l’épidémie, il doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent. Dans ce cadre, le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance", peut-on lire.

Fin des "moments de convivialité"

"Dans les autres cas, l'organisation du travail doit permettre de réduire les déplacements domicile-travail et d’aménager le temps de présence en entreprise pour l'exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail, pour réduire les interactions sociales".

"Pour les activités qui ne peuvent être réalisées en télétravail, l’employeur organise systématiquement un lissage des horaires de départ et d’arrivée du salarié afin de limiter l’affluence aux heures de pointe", rappelle le document.

Dans les bureaux, pour ceux qui seront obligés d'y retourner, le partage de poste (flexoffice) est à éviter, l'entreprise devant attribuer un poste pour chaque salarié.

On notera également que "les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel sont suspendus".

Comme dans les foyers, le protocole préconise "d'aérer régulièrement (toutes les 3 heures) les pièces fermées, pendant quinze minutes ; ou s’assurer d’un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation".

Enfin, la nouvelle version du protocole préconise l’organisation des réunions par audio et visio-conférences et l’utilisation de l’application TousAntiCovid pour faciliter le suivi des cas contacts.

L’employeur doit ainsi informer le salarié de l’existence de cette application et de l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business