Starbucks
 

La filiale française du cafetier américain voit son chiffre d'affaires décliner pour la première fois. Mais elle continue à ne payer aucun impôt sur les bénéfices, ce que le fisc français juge illégal.

Votre opinion

Postez un commentaire