× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Un ours brun (photo d'illustration).
 

La ministre des Transports voit dans les soucis de maintenance dévoilés par le gendarme ferroviaire les conséquences de "décennies de sous-investissement et de 'tout-TGV'". Elle a rappelé que le gouvernement s'était engagé il y a un an à porter l'effort de modernisation des voies ferrées à 3,6 milliards d'euros par an.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire