BFM Business

Performance et précision des recrutements : Comment OpenSourcing s’est imposé sur le marché ?

Performance et précision des recrutements : Comment OpenSourcing s’est imposé sur le marché ?

Performance et précision des recrutements : Comment OpenSourcing s’est imposé sur le marché ? - DLM NEWS

[CONTENU PARTENAIRE] DLM NEWS a accueilli sur son émission RDV RH en partenariat avec BFM Business ; Dan GUEZ et Sébastien Canard - CEO et cofondateurs d’OpenSourcing. Une société de recrutement nouvelle génération, spécialisée dans le sourcing et la présélection des candidats.

DLM NEWS : Qu’est-ce que le sourcing ?

Dan GUEZ : Le sourcing correspond à toute la stratégie que l’on va mettre en place pour identifier des candidats. Plus particulièrement sur internet en l’occurrence, puisque OpenSourcing fait du sourcing digital. C’est une étape stratégique dans le recrutement, car sans « bon sourcing » on ne fait pas de « bon recrutement ». De plus, avec l’explosion des outils digitaux, nous nous sommes rendu compte que le sourcing est devenu une véritable expertise, un savoir-faire voire un métier à part entière aujourd’hui.

DLM NEWS : Qu’est-ce qui différencie OpenSourcing de ses concurrents ?

Dan GUEZ : Le sourcing est notre ADN. C’est pourquoi depuis 2008, nous développons ce savoir-faire pour monter en puissance et faire évoluer nos services sur cette expertise ; sourcing + présélection. Nous assurons à nos clients de mettre en place un dispositif de sourcing le plus large possible. Ainsi, nous garantissons d’apporter un maximum de candidatures et y associer une stratégie de présélection (digitale via des algorithmes, visio ou téléphonique).

DLM NEWS : Que recherchent vos clients ?

Sébastien Canard : Nos clients sont souvent équipés d’outils, mais n’ont pas toujours l’expertise et le temps pour les utiliser. Nous les accompagnons ainsi sur des besoins ponctuels, sur des besoins récurrents ou volumiques. Nous recrutons pour tous types de secteurs et tous types de métier, plus particulièrement au profit des grands comptes ou grandes PME. Nous allons utiliser les outils pour eux, afin de leur trouver les meilleurs candidats et leur mettre à disposition.

DLM NEWS : Comment fait-on pour ne pas passer à côté de bons candidats ?

Dan GUEZ : On met en place différentes actions. Par exemple, on utilise beaucoup de nouveaux outils digitaux, souvent issus du marketing. Mais que l’on va adapter au recrutement. Ainsi, nous allons toucher des candidatures passives et des candidatures actives grâce à des algorithmes ou de la programmatique.

DLM NEWS : Quels outils de sourcing utilisez-vous en interne chez OpenSourcing ?

Dan GUEZ : Nous utilisons les meilleurs outils de sourcing du marché. C’est ce que l’on appelle le sourcing 360. C’est-à-dire que nous travaillons sur divers univers de recherche. Comme des sites d’emploi, des méta-moteurs ou des sites corporate tels que l’APEC ou pôle emploi. Des sites aujourd’hui mal exploités par manque de temps essentiellement.

DLM NEWS : Utilisez-vous les réseaux sociaux dans le sourcing ?

Sébastien Canard : Oui, nous utilisons par exemple LinkedIn, avec qui nous avons dressé un partenariat étroit depuis plusieurs années. Mais aussi Instagram, Facebook et bientôt même TikTok. L’idée est de ne manquer aucun carrefour d’audience du Web.

DLM NEWS : Quels talents touche-t-on sur les réseaux sociaux ?

Sébastien Canard : Plutôt les talents créatifs et une population plus jeune. D’ailleurs en 2008, nous étions l’un des premiers recruteurs à publier des annonces d’emploi sur Facebook. Nous avons réussi à capter des personnes qui n’étaient pas forcément sur les sites d’emploi traditionnels. Aujourd’hui, Facebook a même ouvert son propre espace d’emploi.

DLM NEWS : Concrètement, quelles sont les offres d’OpenSourcing ?

Sébastien Canard : D’abord, nous proposons le sourcing 360° qui repose sur l’accompagnement de nos clients dans leurs recrutements via le sourcing et différents outils digitaux. Nous avons également l’offre Open Success. C’est un cabinet de recrutement plus traditionnel pour des fonctions de middle management allant de 40 à 100k€. En 2021, nous avons lancé Open Transition qui est spécialisé dans le management de transition et l’intérim management. L’idée avec cette nouvelle division est d’accompagner nos clients sur leurs enjeux stratégiques en mettant à leur disposition du personnel hautement qualifié pour les accompagner sur des enjeux ultra-stratégiques.

DLM NEWS : Comment fait-on pour sourcer ces cadres en management stratégique ?

Dan GUEZ : On s’appuie sur Linkedin, sur l’OpenWeb, cela peut être aussi des personnes qui ont leur propre blog par exemple. On les trouve notamment sur Google ou via des recherches Full Web.

DLM NEWS : Vos équipes sont-elles formées régulièrement ?

Dan GUEZ : Oui c’est indispensable. Nos équipes sont formées en permanence et s’auto forment en « pear to pear » grâce au partage d’expérience des collègues. D’ailleurs, chaque semaine nous organisons des ateliers RH où chaque personne va pouvoir présenter une problématique client avec sa résolution.

DLM NEWS : Comment voyez-vous l’avenir pour OpenSourcing ?

Sébastien Canard : Après plus de 10 ans d’existence, OpenSourcing est toujours en pleine croissance. Comme nos clients, nous avons besoin de recruter les meilleurs. Puis, les onboarder et les former tout au long de leur carrière afin qu’il soit performant au bon poste et qu’ils puissent s’épanouir. En parallèle, nous pensons bien sûr développer d’autres outils et divisions…

Ce contenu a été réalisé avec DLM NEWS. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec DLM NEWS