BFM Business

L’expert-comptable, conseil précieux des chefs d’entreprise

[CONTENU PARTENAIRE] Au-delà des tâches traditionnelles qui lui sont dévolues, l’expert-comptable tient désormais un rôle de conseil incontournable auprès des dirigeants de TPE/PME. Rencontre avec Orianne Stéphan, experte-comptable et commissaire aux comptes, codirigeante du cabinet So Expertise.

Le métier d’expert-comptable a évolué et ne se limite plus à l’aspect purement comptable des tâches. Quelles sont les nouvelles missions auxquelles vous êtes assignés ?

Effectivement, les tâches sont aujourd’hui multiples. Nous avons toujours eu un rôle de conseil au quotidien auprès du dirigeant d’entreprise qui dépasse, de loin, les missions traditionnelles des experts-comptables. Il s’agit d’un réel travail collaboratif qui concerne tous les aspects de la société qu’ils soient financiers, sociaux, juridiques, commerciaux, fiscaux ou même de management. Nous venons donc en appui du chef d’entreprise sur toutes les questions que ce dernier peut se poser. On a, chez So Expertise, une proximité forte avec nos clients qui nous positionnent en partenaire privilégié.

Ces évolutions concernent-elles principalement les petites entreprises ?

C’est bien le cas. Ce sont d’ailleurs ces dernières, issues de tous les secteurs, qui constituent la clientèle du cabinet So Expertise. Nous aimons particulièrement être auprès du décideur ce qui, dans les grands groupes, est beaucoup plus difficile. Ce lien de proximité avec le chef d’entreprise est essentiel et correspond à nos valeurs, à savoir : privilégier l’humain, être tout le temps à l’écoute et faire preuve d’adaptation (pour offrir une réponse personnalisée), et de réactivité, à la fois dans l’évaluation des situations et dans les évolutions du secteur d’activité de l’entreprise qui fait appel à nous.

Face à cette nouvelle donne, certains cabinets d’expertise décident de rester généralistes, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de la spécialisation. Quel est l’état de votre réflexion à ce sujet ?

Nous restons un cabinet résolument généraliste, mais, qui en interne, possède le pool d’experts nécessaires pour répondre à tout type de sujets, et s’entoure de partenaires extérieurs quand cela est nécessaire (par exemple des avocats dans le domaine du droit des affaires). Dans ce cadre, la formation de nos collaborateurs joue un rôle essentiel, de manière à favoriser une montée en compétences permanente. Chacun devient alors spécialiste dans un domaine donné.

Vous ouvrez un établissement dans le secteur de Montpellier centré sur les questions juridiques. Pourquoi ce choix ?

Il s’agit avant tout d’un choix d’opportunités. Nous sommes très présents dans l’est parisien avec quatre bureaux. Une de nos collaboratrices a, pour convenance personnelle, choisi de quitter l’Ile-de-France pour aller vivre dans le sud. Notre volonté commune de poursuivre notre collaboration, nous a amené à ouvrir cet établissement. Cela pourrait nous donner l’envie de continuer notre développement dans d’autres régions.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCRIBEO